Donneur d’organes? Dites-le via Facebook!

Mise à jour par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé le 19/09/2012 - 14h52
-A +A

Faire don de ses organes après la mort est un geste altruiste qui peut sauver une, voire plusieurs vies. Si le sujet est d’une grande importance, il reste souvent tabou. Pour ouvrir le débat, le SPF Santé Publique a lancé au début de la semaine une nouvelle application Facebook.

PUB

Don d’organes: une campagne originale

Grâce à une nouvelle application Facebook, les utilisateurs du célèbre réseau social pourront afficher dans leur "journal" leur intention de faire don de leurs organes. L’objectif des autorités est de susciter la discussion autour du don d'organes, dans le cadre d’une vaste campagne Beldonor "Je vote pour la vie" qui va démarrer au moment des élections communales du 14 octobre prochain.

Don d’organes: qui ne dit mot…

Pour rappel, la loi belge autorise le prélèvement des organes après la mort, sauf si vous l’avez explicitement refusé de votre vivant ou si un proche s’y oppose.

Dans les moments qui suivent directement le décès d’un proche, il est très difficile pour la famille d’être confronté à un choix si douloureux.

C’est pour cette raison qu’il existe un formulaire de consentement à déposer dans sa commune où l’on peut clairement déclarer son souhait de rejoindre la liste des donneurs d’organes

Initialement publié par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé le 19/09/2012 - 14h52 et mis à jour par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé le 19/09/2012 - 14h52

SPF Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
Civilabel

Responsable du premier Registre du choix d'Europe (CERCLE BLEU), je trouve civique que le Premier Ministre de Belgique, Élio DI Rupo, se soit positionné à l'égard du prélèvement d'organes sur un registre national.
Le nôtre, co-créé en 1992 avec le Professeur Chris Barnard et déposé à la CNIL, est à l'origine de tous les autres.
Il faut savoir qu'après le Pape, si on le considère comme un Chef d'État, Monsieur le Président de la République, François Hollande, est, à notre connaissance, le deuxième en Europe à s'être positionné, et qui plus est avec le CERCLE BLEU.
L'avantage avec le C.B. est qu'une paire d'autocollants peut être placée sur le véhicule de celui qui s'est positionné et permet de connaître IMMÉDIATEMENT et SANS ENQUÊTE sa décision, grâce à la carte présente dans ses papiers. www.cerclebleu.org

PUB
A lire aussi
Ultraviolets : les conséquences du soleil sur notre peau Publié le 03/07/2017 - 16h23

Le soleil est un ami à apprivoiser. A juste dose il dore notre peau , booste notre moral. Mais des surexpositions aux rayons ultraviolets peuvent avoir des conséquences sérieuses. Zoom sur les effets du soleil sur notre peau des plus agréables aux pl...

Don d'organes : don de vie Mis à jour le 16/03/2004 - 00h00

La transplantation d'organes et la greffe de tissus permettent de sauver la vie ou d'améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes atteintes d'affections graves. En Belgique, c'est le principe " qui ne dit mot consent " qui prévaut en la matièr...

Plus d'articles