Le diverticule de Meckel : un drôle d'appendice

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 21/02/2006 - 00h00
-A +A

Le diverticule de Meckel est présent chez environ 2% de la population. Il s'agit d'un appendice de l'intestin grêle qui, normalement, disparaît à la naissance. Il se manifeste de différentes facons. Parfois, en raison de sa localisation, il fait penser à une appendicite.

PUB

Un canal embryonnaire persistant

Le diverticule de Meckel est un appendice, sorte de cavité en forme de doigt de gant, situé au niveau de l'intestin grêle et qui est dû à la persistance après la naissance du canal omphalomésentérique. Explications : Avant la naissance, l'intestin grêle communique avec l'extérieur par l'intermédiaire de ce canal embryonnaire qui le relie au cordon ombilical. Mais après l'accouchement, cette communication se ferme. Or parfois, ce n'est pas le cas, la communication ne se fermant que partiellement ou pas du tout. Dans ce dernier cas, des abcès à répétition du nombril peuvent se manifester. Lorsque la fermeture est incomplète, un appendice persiste sur l'intestin grêle. La muqueuse qui en tapisse l'intérieur est généralement différente de celle de l'intestin. C'est le plus souvent une muqueuse gastrique. A noter également que cet appendice possède sa propre vascularisation.

Le diverticule de Meckel et ses diverses manifestations

Le plus souvent asymptomatique, le diverticule de Meckel se révèle parfois chez l'enfant ou l'adulte jeune par des complications : occlusion, infection dite diverticulite, hémorragie rectale. Cette dernière complication est due à la muqueuse de type gastrique du diverticule qui, en sécrétant des acides gastriques, peut provoquer des ulcérations hémorragiques. En bref, cette muqueuse saigne aussi facilement qu'un estomac.La position du diverticule de Meckel étant proche du classique appendice, certaines manifestations inflammatoires peuvent faire penser à une appendicite. Dans ces conditions, seule une intervention chirurgicale permet de faire la distinction. C'est précisément la raison pour laquelle un chirurgien qui ne trouve pas d'appendicite recherche immédiatement la présence d'un diverticule de Meckel. On l'aura compris, en cas de complications, le traitement repose sur une ablation chirurgicale.

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 21/02/2006 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Maux de ventre : est-ce une diverticulite ? Publié le 24/04/2014 - 15h04

La diverticulose est une conséquence du vieillissement du côlon particulièrement fréquente dans nos pays. Méconnue, elle peut pourtant donner lieu à une diverticulite, une complication aux conséquences parfois graves. Quels signes peuvent évoquer une...

Appendicite : quels sont les signes ? Publié le 24/05/2016 - 16h53

Des douleurs atroces dans le bas-ventre en plein milieu de la nuit et vous atterrissez à l’hôpital ? L’appendicite est une cause fréquente d’intervention chirurgicale d’urgence. Pas de panique : elle se soigne très bien... à condition d’être prise en...

Occlusion intestinale : savoir reconnaître quand ça coince Publié le 15/05/2014 - 14h37

L' occlusion intestinale est une obstruction partielle ou totale de l’ intestin grêle ou du côlon. L’intestin est complètement bouché ! Cela a pour conséquence une accumulation des aliments et des sécrétions en amont. L’occlusion intestinale étant un...

Plus d'articles