Diversification alimentaire: à partir de 4 mois révolus

Mise à jour par Isabelle Eustache le 08/05/2012 - 10h59
-A +A

Selon les dernières recommandations, la diversification alimentaire doit débuter entre quatre mois révolus et six mois. Dans tous les cas, jamais avant quatre mois, car elle nécessite une maturation psychomotrice, digestive, métabolique et sociale du nourrisson. Voici les bases d'une diversification alimentaire sans problème.

PUB

A quel âge faut-il commencer la diversification alimentaire?

Il existe plusieurs raisons pour déconseiller une diversification alimentaire trop précoce, avant l'âge de quatre mois:

  • L'enfant peut être incapable de digérer et métaboliser correctement les aliments proposés.

  • Il peut développer une allergie, son système immunitaire étant encore très immature, il ne peut répondre à l'exposition de nombreux allergènes.

Cependant, les dernières recommandations de la Société européenne de gastroentérologie, hépatologie et nutrition (1) conseillent de débuter la diversification alimentaire avant les 26 semaines de l'enfant, donc avant la fin du sixième mois.

La diversification alimentaire de bébé en pratique

  • Débuter la diversification alimentaire en introduisant quelques cuillères à café de légumes ou de fruits, toujours cuits, avant ou après le biberon, ou encore directement dans le biberon.

  • Introduire les nouveaux aliments un à un pour faciliter leur acceptation et leur tolérance.

  • Un refus ne doit pas faire abandonner l'aliment en question. Il faut le représenter un peu plus tard.

  • Ne jamais forcer un enfant à finir son biberon ou son plat.

  • Ne pas ajouter de sel aux aliments.

  • Certains aliments doivent être introduits plus tardivement, même si bébé ne présente aucun problème de santé, ni aucun risque allergique. Ainsi, on recommande de ne pas introduire d'aliments contenant du gluten avant 6 mois, pas de lait de vache idéalement avant 3 ans, pas d'oeuf avant 6 mois et pas d'autres aliments potentiellement allergisants tels que les fruits à coque ou les produits contenant de l'arachide avant l'âge d'un an.

  • Lorsque les aliments diversifiés représentent l'équivalent d'un repas, introduire le lait de croissance à hauteur de 500 ml par jour et ceci jusqu'à l'âge de trois ans.

  • Ne donner à boire que de l'eau au cours ou en dehors des repas. En dehors des fortes chaleurs, l'eau n'est pas nécessaire avant un an.

Initialement publié par Isabelle Eustache le 03/03/2005 - 01h00 et mis à jour par Isabelle Eustache le 08/05/2012 - 10h59
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Mon enfant ne veut plus rien manger ! Publié le 30/04/2013 - 12h07

C'est ce que l'on appelle la néophobie alimentaire. Après avoir mangé de tout, ou presque, il refuse pratiquement tout, et particulièrement les légumes et ce qui est nouveau. Comment lui faire manger autre chose que du jambon, des pâtes et des pommes...

Bébé diversifie son alimentation Publié le 06/12/2010 - 00h00

La diversification alimentaire de l'enfant, qui correspond au passage d'une alimentation exclusivement lactée à des repas variés et solides, peut débuter entre 4 et 6 mois. Elle doit être menée selon le rythme de l'enfant et avec précaution afin de p...

Alimentation de bébé: comment bien diversifier? Mis à jour le 31/08/2009 - 00h00

Lors de sa première année de vie, le poids de bébé triple, sa taille augmente de 50% et la masse de son cerveau croît de 2g par jour. Le carburant de tous ces changements, c'est l' alimentation de bébé ! Il est donc très important d'y prêter attentio...

Diversification alimentaire : à quel âge ? Publié le 06/11/2014 - 15h41

A 4 mois, le système de déglutition de Bébé est devenu mature. En théorie, il lui permet de vivre de nouvelles expériences alimentaire : à partir de cet âge, bébé pourrait manger tout ce qu'il n'a pas besoin de mâcher. Mais l'âge exact de cette pério...

Plus d'articles