Diététique: comment passer les fêtes sans dommage?

Mise à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 04/12/2012 - 09h35
-A +A

PUB

Revue des incontournables mets des fêtes de fin d'année

Homard, langouste et autres crustacés

Ils sont riches en protéines et ne contiennent pas de lipides (gras).
En revanche, les sauces en sont bien pourvues, surtout la traditionnelle mayonnaise. Vous pouvez remplacer celle-ci par une sauce à base de crème (bien moins grasse que l'huile), de jus de citron et de fines herbes. Délicieuse et plus originale.

 

Huîtres et coquillages

Ils sont tout à fait recommandés en raison de leur richesse bénéfique en sels minéraux et en vitamines. Mais aussi de leur absence de lipides et du peu de calories qu'ils contiennent. A consommer, donc, sans arrière-pensée:

  • Avec beaucoup de jus de citron (vitamine C) ;

  • Avec du pain. Beaucoup de pain car vous avez besoin de glucides ;

  • Avec le moins possible de beurre sur le pain, bien sûr ! Sortez-le du réfrigérateur suffisamment à l'avance afin qu'il soit bien tendre : ainsi, on en met moins sur les tartines.

 

Saumon fumé

Il renferme 12 à 25% de lipides, mais une tranche ne pèse en moyenne que 30g.

Au final, cela fait de 5 à 8 g de gras. Ce n'est pas dramatique. Le saumon sauvage est toujours moins gras que le saumon d'élevage et surtout de bien meilleure qualité. Préférez donc celui-là!

 

Foie gras

Certes, comme son nom l'indique, il est gras: 45% de lipides. Mais avec une belle tranche de 50 g, on est rassasié. Les graisses du foie gras sont bénéfiques pour les artères. Vous ferez une bonne action pour votre système cardiovasculaire.

 

Dinde

La dinde n'est pas un volatile gras.

Rôtie et accompagnée de marrons entiers ou en purée, elle devient un plat complet tout à fait équilibré.
Cuisez-la sans corps gras, avec du vin blanc et un peu de bouillon de facon à l'arroser fréquemment sans lui apporter de lipides supplémentaires.

 

Chapon

C'est sa graisse qui fait sa qualité. Impossible d'y échapper.
Certes, une partie s'écoule au cours de sa cuisson, obligatoirement longue. Mais il en reste: vous pouvez très bien l'éliminer et la laisser au bord de l'assiette.

 

Bûche de Noël

La bûche traditionnelle est constituée d'un biscuit et de crème au beurre : délicieuse (si elle est bien faite), mais assez calorique. Cela dit, il y a de nombreux pâtissiers qui font des bûches autrement qu'à la crème au beurre. Et il existe tout autant de recettes à faire à la maison sans crème au beurre ! Servez-la accompagnée d'une salade de fruits : mangue, papaye, kiwis, litchis, orange. Tous ces fruits sont riches en vitamine C anti-oxydantes.

 

Chocolat

Il contient 30% de lipides en moyenne, et grosso modo, il apporte 600 calories pour 100 g. Soit, pour une bouchée (un chocolat) qui pèse 20 g: 6 g de lipides et 120 calories.

Mais sur ces 120 calories, plus de la moitié est apportée par les glucides que vous brûlerez (et qui ne vont donc pas se stocker) si vous faites une grande balade après le déjeuner plutôt que de rester enfermé(e).

 

L'alcool

C'est en fait le plus gros problème. Excès et mauvaise qualité favorisent les lendemains douloureux.
Lors de l'apéritif avant les Réveillons, les déjeuners de Noël ou du 1er Janvier, buvez du champagne plutôt que du whisky. Et mangez en même temps des fruits séchés, riches en glucides. Ils ne contiennent pas de ces maudits lipides qui se stockent et qui s'ajoutent à ceux des biscuits, amandes, cacahuètes et autres amuse-gueules salés.

  • Au cours des repas, préférez un seul très bon vin, plutôt qu'une succession de blancs et de rouges plus ou moins médiocres.  Un repas au champagne passe toujours mieux. Quand le champagne est de bonne qualité, ne lésinez pas et méfiez-vous des prix d'appel des grandes surfaces. 
  • Buvez le plus possible d'eau avant, pendant et après ces repas, de façon à vous désaltérer à l'eau et pas au vin (il fait chaud, on parle, on s'agite, tout cela donne soif). Mettez sur votre table toute une panoplie d'eaux gazeuses et plates : marques inhabituelles, jolies bouteilles. C'est tendance.
  • Et… faut-il le rappeler? Ne prenez pas le volant si vous avez absorbé plus de deux verres de vin ou de champagne.

 

L'activité physique

Les bonnes résolutions prises pendant cette période devraient vous donner le temps de marcher.

La sédentarité est mère de tous les vices nutritionnels! Si vous vous baladez à la campagne ou même dans les rues de votre ville pendant une heure par jour, vous digérerez mieux, vous dormirez mieux, vous ferez beaucoup de bien à votre système cardiovasculaire.

Et bonnes fêtes!

Initialement publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 10/12/2002 - 00h00 et mis à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 04/12/2012 - 09h35
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB