Dialyse rénale

Vidéo publiée le 19/08/2010 - 16h58 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 15/11/2010 - 14h35
-A +A

Les reins sont deux petits organes en forme de haricot situés vers l'arrière du torse et derrière les côtes inférieures. Bien que l'on naisse avec une paire de reins, l'organisme peut quand même fonctionner efficacement avec un seul rein sain.

Les fonctions rénales comprennent: la filtration des déchets provenant du sang, le maintien en équilibre de la teneur en liquide de l'organisme, la régulation de la pression sanguine et la production de globules rouges.

La maladie, les anomalies congénitales ou une lésion peuvent endommager les reins et les rendre incapables de fonctionner normalement. Lorsque 85 à 90 % des reins ne fonctionnent plus, on utilise l'expression « insuffisance rénale au stade terminal » et on recommande la dialyse. Il existe deux types de dialyse, la dialyse péritonéale et l'hémodialyse.

Le type de dialyse qui remplace le travail des reins endommagés à l'aide d'une machine servant de rein artificiel pour filtrer le sang est appelé hémodialyse. Lors de cette procédure, le sang est lentement extrait de l'organisme et traverse un filtre spécial appelé dialyseur, dans lequel les déchets et les liquides excédentaires sont éliminés. Le sang nettoyé et filtré est ensuite renvoyé vers l'organisme. Avant d'effectuer l'hémodialyse, il faut avoir un accès adéquat au système vasculaire. En conséquence, on crée chirurgicalement un type spécial d'accès artério-veineux permanent.

L'hémodialyse a généralement lieu trois fois par semaine et peut être utilisée comme traitement continu jusqu'à ce que les reins reprennent leur activité ou bien jusqu'à ce que le patient reçoive une greffe de rein.

Vidéo initialement mise en ligne le 19/08/2010 - 16h58 et mise à jour par Blausen (Collectif) le 15/11/2010 - 14h35
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB