• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

Les dessous de la cellulite

Les dessous de la celluliteSi une hirondelle ne fait pas le printemps, elle annonce quand même le retour de la belle saison et, avec elle, la douloureuse épreuve du bikini! Pendant les longs mois d'hibernation, capitons, peau d'orange… et cellulite s'en sont donné à cŒur joie! Cette bataille saisonnière n'est pas une mince affaire. Entrez dans les coulisses des cellules graisseuses et découvrez comment ces amas inesthétiques nous gâchent la vie.

Depuis la nuit des temps

Antique mécanisme de survie, le stockage des graisses permettait à nos ancêtres des cavernes de constituer l'essentiel des réserves énergétiques pour subsister pendant les périodes de vaches maigres. Mais nos ancêtres nomades ont évolué, leurs descendants sont devenus sédentaires et ont adopté un mode de vie plus confortable où les richesses alimentaires abondent. Malheureusement, le système de stockage énergétique sous forme de graisse est, lui, demeuré!

Les femmes en première ligne

Le corps des femmes est naturellement recouvert d'un tissu de réserve qui lui confère ses formes féminines tout en courbes et en arrondis. Ce tissu adipeux situé entre la peau et le muscle est maintenu en place par une trame conjonctive, sorte de filet dont les mailles adhèrent au muscle en profondeur et à la peau en surface. C'est lui qui est responsable de l'aspect capitonné de la peau, l'effet visible de la cellulite.

Article publié par le 27/03/2007

Cet article fait partie du dossier Que faire contre la culotte de cheval?

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services