Déprime passagère au moment de la ménopause

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 01/08/2006 - 00h00
-A +A

La ménopause est bien connue pour s'accompagner d'un lot de symptômes parfois fort désagréables, comme les célèbres bouffées de chaleur. Sans qu'il y ait encore vraiment de preuve formelle, il semblerait que cette période de grand changement hormonal soit également associée à des modifications de l'humeur et notamment à la dépression.

PUB

Association ménopause et dépression

Une étude vient apporter une belle démonstration du lien existant entre le passage de la ménopause et l'apparition d'une dépression.
Une population de femmes en préménopause et indemnes d'antécédent de dépression a été suivie durant 8 années.

Les scores mesurés sur des échelles de dépression ont été déterminés avant la ménopause et lors de la transition vers la ménopause. Les auteurs constatent que les scores élevés sont 4 fois plus fréquents lors de l'installation de la ménopause par rapport à la période précédente. Quant au diagnostic de dépression, il a été établi 2,5 fois plus souvent chez les femmes en période de transition vers la ménopause, comparativement à la période précédente dite de préménopause.

La ménopause est une période à risque de dépression

Le passage à la ménopause représente donc bien une période durant laquelle le risque de développer une dépression est élevé, même chez les femmes n'ayant pas d'antécédent de dépression.

Côté explication, les auteurs n'ont aucune preuve avancant l'hypothèse hormonale. Si c'était le cas, le traitement hormonal substitutif pourrait peut-être représenter une solution. En attendant de découvrir la cause de cette fréquence accrue de la dépression durant la période d'installation de la ménopause, on peut recommander aux femmes de ne pas trop s'inquiéter si des symptômes dépressifs se manifestent et surtout, d'en parler avec leur médecin afin de trouver une solution ou, au minimum, une aide pour supporter ce symptôme supplémentaire durant la phase de grands bouleversements qu'est la ménopause.

Publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 01/08/2006 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Pour les femmes, certaines périodes favorisent la dépression Mis à jour le 29/07/2008 - 00h00

Les hormones féminines influent sur beaucoup d'aspects de la santé, y compris sur les troubles de l'humeur comme la dépression. Les règles, la période qui suit les accouchements et la préménopause sont à risque pour une dépression; c'est bon à savoir...

Les gènes de la dépression Mis à jour le 29/07/2003 - 00h00

Sommes-nous génétiquement prédisposés à la dépression ? Cette hypothèse se renforce avec la découverte d'une vingtaine de régions chromosomiques contenant des gènes impliqués dans le développement de diverses maladies mentales, dont la dépression .

Plus d'articles