La dépression : apprendre à repérer les symptômes

Publié par Psychonet Production le 06/01/2004 - 00h00
-A +A

Aujourd'hui, la dépression est un trouble mental de l'humeur très répandu dans le monde : elle constitue 20 % des consultations en médecine générale. La dépression n'est toutefois pas qu'un état d'âme, mais une pathologie pouvant conduire à des crises redoutables. Explications.

PUB

Comment la reconnaître ?

La dépression est une pathologie caractérisée par une modification significative de l'humeur dans le sens de la tristesse, de la souffrance et du ralentissement psychomoteur, conduisant à un sentiment d'impuissance générale, avec des idées morbides et suicidaires. Les signes principaux pour la reconnaître sont un manque d'intérêt généralisé, une pensée laborieuse, une concentration difficile y compris pour les automatismes de la vie quotidienne (se laver, s'habiller, manger…), des montées d'angoisse qui peuvent se répercuter sur le sommeil et un sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive, voire délirante. Dans certains cas, la dépression peut prendre des formes " masquées ", où la tristesse et les troubles psychiques sont absents ou très discrets, mais où certains troubles somatiques prennent le dessus, comme les migraines, les douleurs dorsales, abdominales...

Les causes de la dépression

Il semble qu'il existe des prédispositions neurobiologiques chez certains individus, corrélées à des facteurs psychiques et environnementaux (profession monotone, tensions dans le couple, soucis financiers, isolement…). L'affection est cyclique et porte le nom de maniaco-dépression. Parfois, les facteurs environnementaux sont prépondérants. La maladie survient uniquement suite à des évènements de la vie qui nous fragilisent et auxquels nous ne parvenons pas à faire face comme le chômage, un deuil, un déménagement… Il s'agit dans ce cas de dépression réactionnelle. A noter que la dépression peut aussi s'ajouter à l'alcoolisation chronique ou survenir lors du sevrage de certains toxiques (héroïne par exemple), enfin accompagner une maladie grave : cancer, sida, maladies du système nerveux…

Publié par Psychonet Production le 06/01/2004 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La douleur est un symptôme de la dépression Publié le 04/06/2013 - 13h08

Tristesse, perte d'intérêt, ralentissement, pensées suicidaires… sont des symptômes bien identifiés de la dépression. Beaucoup moins connues et donc peu prises en charge sont les douleurs corporelles comme des lombalgies ou l'arthrite. Or, ne pas rec...

Diabète et dépression Publié le 17/01/2012 - 11h00

Les patients diabétiques sont deux fois plus exposés que les personnes non diabétiques au risque de dépression , particulièrement ceux qui souffrent de complications oculaires, nerveuses ou cardiovasculaires.

Fatigue ou dépression ? Publié le 02/02/2017 - 09h26

La fatigue est l'un des signes de la dépression, mais elle peut avoir bien d'autres causes. Autrement dit, se sentir fatigué ne signifie pas forcément que l'on est déprimé.

Plus d'articles