Dépistage du cancer colorectal: quand faut-il faire le test Hémoccult?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 10/04/2012 - 14h32
-A +A

Le cancer colorectal pourrait toucher une personne sur 20 au cours de sa vie. D’où l’enjeu du dépistage, dont l’objectif est de diagnostiquer le cancer colorectal précocement afin d’augmenter les chances de guérison.

Le point sur le dépistage et le diagnostic du cancer colorectal.

PUB

Le dépistage du cancer colorectal repose sur le test Hémoccult

Ce test Hémoccult détecte des traces de sang dans les selles, révélatrices d’une hémorragie dont l’origine pourrait être une tumeur colorectale. Il est prescrit par le médecin et réalisé par le patient lui-même à domicile, qui doit réaliser 3 prélèvements successifs de ses selles, 3 jours de suite.

Si ce test se révèle négatif (absence de traces de sang dans les selles), la personne est invitée à renouveler le test Hémoccult tous les deux ans, et sinon, une coloscopie s’impose.

Le dépistage organisé du cancer colorectal concerne les hommes et les femmes à partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans. 

Test Hémoccult ou test immunologique?

Le test Hémoccult pourrait bientôt être remplacé par un autre test, dit test immunologique, plus performant et déjà systématiquement utilisé dans d’autres pays comme aux États-Unis par exemple.

Alors que le test Hémoccult ne permet de dépister que la moitié seulement des cancers, d’où la nécessité de répéter ce test tous les deux ans, le test immunologique est beaucoup plus sensible. Voire trop sensible selon certains experts. En effet, ce test hypersensible est à l’origine d’un plus grand nombre de faux-positifs, qui entraînerait 2 à 4 fois plus de coloscopies (examen réalisé pour confirmer le diagnostic de cancer colorectal chez les personnes dont le test a été positif).

À noter par ailleurs que le test immunologique est plus simple à réaliser: un seul prélèvement de selles contre six répartis sur trois jours avec le test Hémoccult!

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 10/04/2012 - 14h32

Institut de veille sanitaire, cancers et prévisions 2011. Institut national du cancer (Inca). Le Figaro, 31 janvier 2011. 

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Cancer colorectal : dois-je me faire dépister ? Mis à jour le 03/03/2017 - 17h08

Le cancer colorectal guérit dans 90% des cas lorsqu’il est découvert tôt. Se faire dépister est le seul moyen de l’éliminer. En Belgique, un dépistage systématique est organisé et fonctionne bien, mais tout le monde ne répond pas encore aux courriers...

Quels sont vos risques de cancer du côlon ? Publié le 17/03/2017 - 15h16

Le cancer du côlon est le 2 e cancer le plus fréquent chez la femme et le 3 e chez l’homme. Ce cancer fait l’objet d’un dépistage généralisé à partir de l’âge de 50 ans, mais un dépistage personnalisé plus précoce est recommandé aux personnes les plu...

Plus d'articles