Dépendance : connaissez-vous toutes les aides pour rester à la maison ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/03/2015 - 14h48
-A +A

La dépendance est une conséquence trop fréquente du grand âge et de la maladie. Mais elle n’implique pas toujours la nécessité de quitter son domicile. Quelles sont les aides qui existent pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ?

PUB

De l’aide contre la dépendance : presque tout peut se faire à domicile !

Toute personne en état de dépendance aura besoin d’aide dans la vie quotidienne et concrète : faire la vaisselle et le ménage, le repassage, préparer les repas, etc. les sorties essentielles, pour faire les courses, sont parfois aussi impossibles à effectuer seul(e). Dans ces cas, les aides familiales viennent à la rescousse. Elles peuvent effectuer toutes ces tâches et plus encore, selon les besoins. Mais leurs attributions s’arrêtent aux soins : toilettes, piqûres, changements des pansements et autres sont évidemment du ressort des infirmières à domicile, voire des médecins qui font eux aussi des visites. Enfin, la livraison de repas à domicile est un service très fréquemment utilisé par les personnes en état de dépendance. Cela leur évite non seulement de cuisiner, mais aussi de faire les courses. La vaisselle est elle aussi fortement diminuée. D’autres interventions à domicile, moins connues, peuvent aussi être organisées : la plupart des soignants paramédicaux – kinésithérapeutes, podologues et autres – font des visites à domicile. Les coiffeurs aussi ! Et vous pouvez faire venir des personnes qui feront de petites réparations dans la maison. Quand la dépendance s’installe, il est aussi souvent nécessaire d’adapter la maison : toilettes, salle de bain, pièce à vivre… Tout doit être revu pour rendre les gestes plus faciles et diminuer le risque de chutes. L’achat n’est pas la seule solution. Le prêt ou la location de matériel médical est très répandu ; vous pouvez vous renseigner auprès de la mutuelle de la personne dépendante pour voir ce qu’il est possible d’obtenir.

 

En cas de dépendance, il faut aider les aidants

Bien souvent, quand une personne est dépendante, un membre de son entourage devient aidant principal. La relation qui se met alors en place est précieuse, mais l’investissement de l’aidant est important et pas toujours facile à maintenir sur la durée. Les pouvoirs publics et les autorités de santé ont aujourd’hui bien conscience qu’épargner les aidants est aussi important que protéger les personnes âgées elles-mêmes pour éviter un placement prématuré en maison de repos ou maison de repos et de soins. C’est pourquoi il existe beaucoup de solutions qui viennent en renfort. Ainsi, les gardes de nuit permettent d’avoir la visite d’un(e) aide familiale pendant la nuit. Il y a aussi des centres d’accueil de jour qui proposent aux personnes âgées des activités plus variées, et en groupe, ce qui n’est pas facile à mettre en place au quotidien. Enfin, l’association Baluchon Alzheimer vient prendre la place de la famille pendant quelques jours pour offrir une respiration aux aidants.

 

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/03/2015 - 14h48 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/03/2015 - 14h48
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Personnes âgées à domicile: quand il faut de l'aide Mis à jour le 09/12/2008 - 00h00

Maintenir les seniors à domicile le plus longtemps possible répond au besoin d'économie de la sécurité sociale, mais aussi très souvent aux souhaits des personnes âgées elles-même. Il vient cependant un moment où l'aide est nécessaire: comment le rep...

Arrêter de fumer, combien ça coûte? Mis à jour le 21/06/2010 - 00h00

Arrêter de fumer , c'est difficile... et en plus, cela coûte parfois cher. Mais jamais aussi cher que les cigarettes ! Et la sécurité sociale peut vous aider. Voici quelques infos sur le coût et les remboursements possibles pour les différentes aides...

Plus d'articles