Dent de sagesse ou troisième molaire

Mise à jour le 04/06/2012 - 16h34
-A +A

Pourquoi faut-il extraire les dents de sagesse?

Dans certains cas, les dents de sagesse sont gênées dans leur évolution et ne font leur apparition dans la bouche que de façon partielle (une partie de la couronne émerge de la gencive, l'autre partie est toujours sous la gencive) ou n'apparaissent jamais (on dit alors qu'elles sont retenues dans l'os).

Ces dents de sagesse peuvent alors un beau jour s'infecter ou essayer d'apparaître en provoquant des dégâts sur d'autres dents.

D'autre part, même quand elles apparaissent en bouche, leur situation très postérieure (derrière les deux molaires) les rend plus difficile d'accès pour le brossage, elles sont donc plus susceptibles de se carier. Les dentistes conseillent donc souvent d'extraire ces dents particulières:

  • soit lorsque lorsqu'il existe un problème,
  • soit de manière préventive pour éviter un problème.

Dans quels cas faut-il extraire les dents de sagesse?

  • En cas d'infection de la gencive entourant la dent de sagesse ou péricoronarite.
    C'est l'infection la plus fréquente rencontrée sur les dents de sagesse.

    Elle survient sur les dents de sagesse qui sont à moitié sorties de la gencive. Dans ce cas, des débris alimentaires peuvent s'amasser entre la gencive qui recouvre la dent et la dent elle-même. Il en résulte, après une période d'inflammation, une infection très douloureuse qui amène le patient à consulter en urgence.
    Dans ce cas, le chirurgien dentiste maîtrise tout d'abord l'infection par la prescription d'antibiotiques et dans la même séance, pratique le nettoyage de la gencive en réalisant une irrigation pour chasser les débris alimentaires.
    Dans une séance ultérieure, le chirurgien dentiste, s'il pense que le phénomène ne peut que se reproduire, pratiquera l'extraction de la dent.
  • En cas de carie
    Les dents de sagesse, de par leur situation, sont extrêmement difficiles à traiter dans des conditions excluant toute récidive de caries.
    C'est pourquoi le chirurgien dentiste est souvent amené à poser l'indication de l'extraction en cas de lésion carieuse sur de telles dents.
  • En cas d'effets sur les dents voisines
    Les troisièmes molaires peuvent transmettre à leurs voisines des caries et des maladies parodontales.
  • En cas de douleur
    Une carie, une inflammation, une infection responsables de douleurs doivent conduire à l'extraction des dents de sagesse.
  • En prévention des malpositions dentaires
    L'évolution d'une troisième molaire sur l'arcade peut modifier de façon manifeste l'alignement dentaire, entraîner des malpositions. Dans ce cas, il peut être nécessaire pour éviter ou limiter des malpositions, d'extraire ces dents.
  • Pour des considérations orthodontiques
    Lorsqu'un traitement orthodontique doit être mis en place et que la présence de dents de sagesse peut interagir sur le bon déroulement de ce traitement, il peut être nécessaire d'envisager l'extraction des dents de sagesse.
Initialement publié le 07/03/2003 - 01h00 et mis à jour le 04/06/2012 - 16h34
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Dents de sagesse: quand faut-il les enlever? Publié le 02/04/2013 - 23h29

Les dents de sagesse (ou 4 e molaires) n’ont pas d’utilité et peuvent être sources de complications. Elles se forment durant l’enfance, au nombre de 4, 3, 2, 1, voire pas du tout chez certaines personnes. Leur éruption survient généralement entre 18...

Je grince des dents. Je fais quoi ? Mis à jour le 18/06/2002 - 00h00

Le bruxisme ou, plus simplement, le fait de grincer des dents de façon involontaire et sans fonction masticatrice, touche 6% de la population dans sa forme la plus sérieuse, et près de 56% de la population de façon occasionnelle ! L'analyse de Bernar...

Plus d'articles