Le curcuma : une épice anti-cancéreuse

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/12/2016 - 16h25
-A +A

Le curcuma pourrait protéger contre certaines maladies graves.

En effet, selon un travail réalisé par une équipe de chercheurs américains, le curcuma possède la faculté d'inhiber la croissance des cellules du mélanome, un redoutable cancer de la peau, et de provoquer la mort des cellules cancéreuses.

PUB

Le curcuma, c'est quoi ?

Le curcuma, ou turmeric en anglais, est extrait d'une racine appartenant à la famille du gingembre. Il entre notamment dans la composition des currys. De couleur jaune orangé très foncée, on le confond parfois avec le safran.

Depuis plusieurs années, le curcuma est l'objet d'un nombre croissant d'études.

On lui a déjà attribué des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et maintenant anti-cancéreuses.

A titre d'exemple, les effets antioxydants du curcuma ont été observés chez des rats: cette substance protège le cerveau et limite les lésions neurodégénératives. Ce phénomène pourrait expliquer la faible prévalence de la maladie d'Alzheimer en Inde, où la consommation de curry est largement répandue.

Curcuma, mélanome et cancer

Concernant les tumeurs cancéreuses, les auteurs ont évalué les effets du curcuma sur le mélanome.

Dans des éprouvettes, des lignées de cellules de mélanome ont été traitées avec des dosages croissants de cette épice. Selon les résultats obtenus, le curcuma diminue la viabilité des cellules. De plus, il induit une apoptose (suicide cellulaire). Selon les auteurs, il provoquerait l'élimination de deux protéines spécifiques dont la fonction serait d'empêcher l'apoptose.

Souhaitons que cette piste se confirme et s'étende à d'autres types de cancers.

En attendant, rappelons que le mélanome peut être évité en ne s'exposant pas de façon prolongée au soleil, en particulier durant l'enfance.

Ce cancer ne cesse de prendre de l'ampleur, et si rien n'est fait, il deviendra la première cause de mortalité chez les moins de 45 ans dans les années 2030-2040.

Initialement publié par Dr Philippe Presles, adapté par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/08/2005 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/12/2016 - 16h25

Cancer, édition accélérée en ligne, 15 août 2005.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
veneziana

ma spécialiste m'a conseillé une demi cuiller à café de curcuma dissout dans un peu d'huile et poivrer largement, cela 3 x semaine

manou

Croyez-vous que le poivre (largement) est tellement indiqué pour la santé ? Votre spécialiste est diplômée en quoi ?
Manou

PUB
A lire aussi
Curcuma: une épice à consommer tous les jours! Publié le 11/04/2011 - 15h16

Le curcuma est une épice qui fait partie du curry indien et dont les vertus sont exceptionnelles. Puissant antioxydant, il protège contre les maladies inflammatoires (digestives, articulaires) et les cancers. En pratique, comment utiliser le curcuma...

Épicez, épicez, c'est bon pour votre santé! Mis à jour le 14/10/2011 - 15h42

Les épices , comme le curcuma ou le curry, ne font pas vraiment partie de la cuisine européenne classique, traditionnelle. Mais voyages et mondialisation sont passés par là qui nous ont fait redécouvrir les épices . Pour le plus grand bien de notre s...

Alimentation santé: les 8 points clés Publié le 10/01/2011 - 00h00

En prévention de nombreuses maladies, dont les cancers, des aliments ont été recommandés et d'autres déconseillés. Mais globalement, quels sont les points essentiels qu'une personne en bonne santé doit appliquer pour le rester et vivre plus longtemps...

Plus d'articles