• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    1 avis
  • Commentaires (0)

La course à pied accroît l'espérance de vie

La course à pied accroît l'espérance de vieUn jogging régulier ralentirait le processus de vieillissement. Mieux encore: la course à pied accroît l'espérance de vie. Les actifs de plus de 70 et 80 ans diminuent de moitié le risque de décès prématuré.

Vieillir moins vite

Les résultats de cette étude ont été annoncés par la University School of Medicine de Stanford, Californie. Entre 1984 et 2005, sous la direction du docteur James Fries, les scientifiques américains ont conduit une étude sur 538 joggeurs de plus de 50 ans et un groupe de 420 personnes de la même tranche d'âge n'ayant jamais pratiqué ce sport.
Chaque année, les participants ont complété un formulaire. Les scientifiques ont notamment testé la facilité avec laquelle ces seniors marchaient, s'habillaient et se relevaient d'une chaise. Au début de l'étude, il y a 19 ans, les joggeurs couraient en moyenne quatre heures par semaine. Après 21 ans, la durée de course hebdomadaire avait diminué à 76 minutes.
Conséquence logique du processus de vieillissement: les 958 participants devaient perdre une partie de leurs capacités au fil des ans. Mais les joggeurs ont conservé plus longtemps leurs aptitudes - la perte de capacités a commencé en moyenne seize ans plus tard que chez les non sportifs - et ont présenté moins fréquemment des hémorragies et autres attaques cardiaques.
Les joggeurs sont par ailleurs décédés moins rapidement du cancer, de maladies et d'affections neurologiques. Chiffre le plus étonnant de cette étude: au cours des 19 premières années d'observation, 34% des non joggeurs sont décédés, contre seulement 15% des joggeurs. En d'autres termes: s'adonner régulièrement au jogging réduit de moitié la probabilité de décès prématuré.

Alterner jogging et promenade

Dans les années 80, aucun consensus n'avait encore été atteint par rapport aux effets positifs du jogging à un âge plus avancé. Selon plusieurs médecins, les seniors ne présentaient qu'une plus grande vulnérabilité orthopédique. Mais le docteur Fries et ses collègues n'ont pas relevé un plus grand nombre d'opérations du genou chez les joggeurs. Le jogging semble seulement avoir une incidence positive importante sur la qualité de vie. Plus la personne vieillit, plus les effets positifs sont notables: tension artérielle plus basse, taux de cholestérol inférieur, amélioration du métabolisme et bien-être plus grand.
Le jogging est l'un des sports les moins coûteux et il peut s'exercer partout. Le premier conseil à l'attention des débutants est d'acquérir de bonnes chaussures de course. Dans un magasin spécialisé, vous trouverez des chaussures adaptées grâce aux conseils de professionnels. Les plus de 50 ans, particulièrement, préféreront se soumettre à une visite médicale avant d'entamer la pratique de ce sport. Le troisième conseil, enfin, est le suivant: n'allez pas trop vite en besogne. Alternez quelques minutes de jogging et de promenade, et augmentez très progressivement la durée de course.

Article publié par le 26/08/2008

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services