Courir le ventre vide pour maigrir ?

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 01/02/2005 - 00h00
-A +A

PUB

Courir à jeun peut-il aider à maigrir?

De là à faire maigrir ? On peut le supposer, comme le soulignent des travaux réalisés par une équipe de chercheurs francais de l'Université Paul Sabatier de Toulouse.

Chez la personne obèse, des conditions d'exercice d'intensité moyenne mobilisent 47 % de graisses dans la dépense énergétique, contre seulement 31 % après avoir mangé, ce qui, si l'effort est répété régulièrement et est associé à un régime hypocalorique, conduit inévitablement à la perte de poids.

Course de fond

Cet effet " brûle-graisse " a cependant ses limites. Il est maximal pour un effort d'intensité modérée (un jogging) après une nuit de jeûne, mais baisse rapidement avec l'augmentation de la violence de l'effort (une course rapide).

En revanche, plus l'effort se prolonge dans le temps, plus le corps va puiser de l'énergie dans les graisses du tissu adipeux et plus encore si l'activité est pratiquée à jeun.

En clair, une course à pied dépassant l'heure, plusieurs longueurs de bassin à rythme lent à modéré, une grande balade à vélo… sont beaucoup plus efficaces pour perdre du poids que du squash ou de la course de vitesse, qui plus est à jeun.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 01/02/2005 - 00h00

Pr. Michel Berlan. Effet de l'entraînement à jeun et différences sexuelles. JONAS (Journées de la Nutrition Appliquées à la Science). Institut Pasteur, Paris, 13&14 janvier 2005

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
plasmide

Vous avez tout faux puisque que oubliez de regardez à la dépense énergétique absolue. LEs exercices intenses offrent une dépense énergétique supplémentaire pour le même temps d'effort et produiront ainsi plus rapidement des résultats sur la perte de poids.
Après un jeune de la nuit, les athlètes ne peuvent maintenir le niveau d'effort maximal et par conséquent verront leur dépense énergétique réduite. Il faut être prudent avec l'interprétation des chiffres, 10% de beaucoup c'est mieux que 80% de peu.

PUB