C. De Kock, journaliste santé

Coup : pourquoi mon bleu est-il bleu ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/03/2017 - 17h21
-A +A

Pressé(e), distrait(e), vous vous êtes cogné(e) et, à l'endroit de l'impact, apparaît une tache bleue disgracieuse, parfois douloureuse. C'est un bleu, ou une ecchymose... très fréquent, et sans gravité.

Je viens de prendre un coup... pourquoi ce bleu ?

Les bleus ou ecchymoses sont provoqués par la rupture de petits vaisseaux sanguins à la suite d'un coup ou d'une chute. C'est le sang se répandant dans les tissus environnants qui donne à la peau sa coloration bleue. Un hématome (poche de sang) peut se former à l'endroit du choc. Cette grosseur est en général bénigne (sauf si elle est localisée sur la tête). Il arrive aussi fréquemment que les bleus migrent sur le corps à cause de la gravité : le sang "tombe" sous la peau, et le bleu se retrouve plus bas que le choc. Quoi qu'il en soit, la plupart des bleus sont bénins et disparaîtront d'eux-mêmes dans un délai de deux à quatre semaines. Cette guérison s'accompagne généralement d'une palette de couleurs allant du violet foncé au jaune.

Attention, une coloration de la peau, un gonflement et une douleur intenses se manifestant dans la demi-heure qui suit le coup ou la chute peuvent être les signes d'un problème plus grave comme une entorse ou une fracture. Les bleus apparaissant sans raison peuvent être le signe d'une affection plus sévère (hémophilie par exemple) et il convient dans ce cas de consulter rapidement votre médecin. 

Les seniors et les femmes : plus sujets aux bleus !

Les seniors sont plus facilement sujets aux bleus, particulièrement aux avant-bras, aux mains, aux jambes et aux pieds, en raison du vieillissement de la peau. Les femmes sont aussi bien plus sensibles aux bleus que les hommes, spécialement sur les cuisses, les fesses et le haut des bras. Toutes les parties du corps ne sont pas non plus égales devant les bleus ! Ainsi, un bleu sur la jambe mettra généralement plus de temps à guérir qu'un bleu sur le bras ou le visage.

Initialement publié par C. De Kock, journaliste santé le 28/06/2005 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 13/03/2017 - 17h21

"Bleus, une solution rapide et efficace pour s'en débarrasser", communiqué de presse Sankyo Hirudoid.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Ciments : jamais sans les gants ! Mis à jour le 20/05/2003 - 00h00

Protégez vos mains. La majorité des bricoleurs du dimanche ne connaissent pas les dangers pour la santé de l'utilisation des ciments. Leur manipulation peut provoquer différentes affections cutanées appelées dermatoses.

Les 8 huiles essentielles à emporter en vacances Publié le 24/06/2015 - 15h48

Faciles à emporter, les huiles essentielles sont d'une efficacité redoutable pour les petits et gros bobos de l' été . Mais lesquelles faut-il choisir de glisser dans ses bagages et quelles précautions prendre ? Nos conseils selon les troubles auxque...

Plus d'articles