Cosmétiques : mon bouclier anti-pollution ?

Publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le 15/06/2016 - 17h07
-A +A

Les pics de pollution se multiplient et notre peau voit rouge. Pour contrer ces effets nocifs, les labos développent de plus en plus de soins boostant nos défenses naturelles pour mieux faire face aux radicaux libres. Ces nouveaux cosmétiques anti-pollution peuvent-ils lever le voile sur les mines en berne et ralentir le vieillissement cutané prématuré ?

PUB

Peau et pollution : les liaisons dangereuses


La pollution est partout : dans l’atmosphère, à l’intérieur de nos maisons, au bout des doigts des fumeuses… Elle dépose au quotidien des millions de particules polluantes sur la peau qui finit par être asphyxiée. Ce film qui se forme à la surface de l’épiderme l’agresse, l’étouffe, altère le film hydrolipidique, détériore l’équilibre de la peau. Les conséquences sur la beauté et la santé cutanées sont très nombreuses : la pollution amplifie les réactions oxydatives, intensifie les taches brunes, accentue la profondeur des rides, augmente la perte d’éclat de la peau, favorise les réactions inflammatoires. Une étude chinoise de 2014 dressait le top 5 des problèmes de peau liés à la pollution. Arrivaient en tête les points noirs, suivis des allergies et de la sensibilité cutanée, la peau terne, l’acné et la sécheresse cutanée.

En temps normal, la peau est capable de se défendre toute seule contre les agressions mais très sollicitée, parfois elle n’y arrive plus. La pollution entraîne par ailleurs une baisse des antioxydants naturels que contient l’épiderme. Et les effets délétères de la pollution sont amplifiés par les rayons UV (UVA particulièrement). D’où la nécessité de donner un coup de pouce à sa peau pour l’aider à lutter contre les attaques des radicaux libres.

L’intérêt des cosmétiques anti-pollution


Pour aider la peau à se défendre, à se fortifier, à stimuler les antioxydants capables de lutter contre les radicaux libres qui détériorent sa beauté et sa jeunesse, les laboratoires développent des cosmétiques estampillés anti-pollution. Ces cosmétiques ont deux champs d’action : renforcer la barrière cutanée en reconstituant le film hydrolipidique ; combattre les radicaux libres grâce à de puissants antioxydants. Et à l’heure où les pics de pollution se font de plus en plus rapprochés, la demande pour ces cosmétiques ciblés, tendance venue d’Asie, est croissante. Entre 2011 et 2013 le nombre de cosmétiques anti-pollution lancés sur le marché a progressé de 40 %.

Ces nouveaux soins contiennent des actifs antioxydants et anti-radicalaires (vitamine C, E, actifs issus d’algues brunes…) capables de ralentir l’action des radicaux libres provoqués par la pollution et renforcer le système de défense de la peau vite dépassé face aux multiples agressions. Ils contiennent aussi des filtres solaires pour lutter contre la synergie nocive pollution/rayons UV. Une synergie soulignée par le Dr Alexandre Duvernois, médecin esthétique : "Les nanoparticules dans l’air vont amplifier les rayons UV, d’où la présence de SPF dans les soins anti-pollution."
Ces soins (crèmes de jour, sérum, démaquillants) aident également les fonctions naturelles de la peau à se détoxifier. Au-delà du processus de défense, les soins anti-pollution contiennent également des actifs capables de réparer les dommages provoqués par la pollution.

Publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le 15/06/2016 - 17h07

Entretien avec le Dr Alexandre DUVERNOIS, Médecin Esthétique à la Clinique des Champs Elysées

Economic cost of the health impact of air pollution in Europe: Clean air, health and wealth

Hors Série Ingrédients cosmétiques 2016, Premium Beauty News, Avril 2016

 

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Peau : conservez l'éclat de votre jeunesse Publié le 28/01/2015 - 15h08

Les chercheurs travaillent sans relâche pour mettre au point des soins du visage et des compléments alimentaires de plus en plus performants qui prolongent sinon la jeunesse de la peau du moins l'apparence de cette jeunesse. Et même s'il faut se gard...

BB crème, CC crème, DD crème... quelles différences ? Publié le 01/02/2017 - 16h02

L’alphabet semble inspirer les géants de la cosmétique qui en quelques années ont lancé les concepts de la BB crème , CC crème , DD et même EE crème... Mais que cachent ces initiales, quelles sont les grandes différences entre ces crèmes et comment f...

Plus d'articles