Coqueluche : des précautions pour les futurs parents

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/01/2016 - 15h37
-A +A

Les cas de coqueluche sont en augmentation en Belgique, et ils sont associés à un risque de mortalité pour les très petits enfants.

La vaccination à l’âge adulte est recommandée pour les futurs parents et parents de nouveaux-nés non encore vaccinés.

PUB

Coqueluche : quels risques pour les tout-petits ?

On avait presque oublié la coqueluche. Cette maladie causée par une bactérie, Bordetella pertussis, est pourtant redoutable. Elle entraîne une toux très impressionnante : les quintes sont très violentes et bruyantes, au point parfois de finir en vomissements. Et cela dure des semaines, voire des mois. Cerise sur le gâteau : la bactérie est très contagieuse...

Pour les adultes c'est déjà très embêtant. Mais pour les enfants, et surtout les bébés, la coqueluche est longtemps restée une maladie très dangereuse. Elle épuise en effet les organismes fragiles, et peut se manifester sous la forme de détresse respiratoire, voire d'apnées parfois mortelles.

Heureusement, aujourd'hui, nous avons un vaccin contre la coqueluche. Il fait partie du vaccin hexavalent, donné à tous les bébés belges à partir de l'âge de deux mois.

Une augmentation du nombre de cas de coqueluche en Belgique

Mais malgré ce vaccin, en 2014 on a compté plus de 1200 cas de coqueluche alors que l'on ne dépasse généralement pas quelques centaines de malades. En 2012, il y en a eu 331, ce qui était déjà considéré comme une forte augmentation par rapport aux années précédentes. On commence donc à parler dans les médias d'une véritable épidémie.

Celle-ci est préoccupante avant tout pour les tout-petits, qui n'ont pas encore été vaccinés. Les médecins soupçonnent en particulier que certaines morts subites du nourrisson seraient en réalité liées à la coqueluche. La présence de la bactérie n'est toutefois pas toujours recherchée en cas de mort subite. On ne connaît donc pas le nombre exact de victimes, mais il est certain que la maladie est dangereuse pour les plus petits qui n'ont pas encore été vaccinés.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/01/2015 - 09h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/01/2016 - 15h37

Pr Denis Piérard, microbiologie, UZ Brussel. Rapport Institut Scientifique de santé publique : « Maladies infectieuses pédiatriques à prévention vaccinale - Tendances et développements en Belgique et dans les Communautés, 2012 ».

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Coqueluche: vaccination indispensable pour les futurs parents Publié le 26/02/2013 - 11h14

Actuellement en recrudescence, la coqueluche est une maladie dangereuse pour les bébés . Les parents peuvent transmettre la coqueluche à leur bébé s'ils sont porteurs de la bactérie ; pour mettre toutes les chances de leur côté, un rappel de vaccin l...

La coqueluche : le retour ? Mis à jour le 01/04/2002 - 00h00

Depuis 1997, la coqueluche est en augmentation dans tous les pays européens. Dans certains cas, il s'agit d'une véritable épidémie comme aux Pays-Bas, chez nous la hausse est plus faible mais assez significative pour que les spécialistes en viennent...

Recrudescence de coqueluche Mis à jour le 10/12/2001 - 00h00

La coqueluche fait partie du calendrier vaccinal, mais en dépit de cette mesure, on observe actuellement une recrudescence de cette maladie, particulièrement chez les très jeunes enfants. Un rappel à l'adolescence devient nécessaire. Et vous, votre e...

Plus d'articles