Contre la pollution intérieure, aérez absolument votre maison!

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/12/2012 - 11h35
-A +A

C'est peut-être la résolution santé la plus facile à tenir, et pourtant elle n'est pas très respectée.

Pour aller mieux, ouvrez les fenêtres!

Aérer sa maison: pourquoi? Comment?

L'aération est l'étape la plus importante dans la dépollution d'un intérieur.

En effet, l'air de l'extérieur est moins pollué que celui de nos habitations. En le faisant entrer pour chasser l'air intérieur, nos environnements seront automatiquement plus propres.

Alors pourquoi n'aérons-nous pas tous?

Souvent, nous avons l'impression que des facteurs extérieurs nous en empêchent. Il fait froid, il pleut...


Voici quelques conseils pour aérer malgré tout, même sous nos climats.

  1. La bonne durée.

    Il faut aérer au minimum quinze minutes par jour,
    et de préférence deux fois cette durée - une fois le matin, une fois le soir.


  2. Malgré le froid.

    Aérer pendant quinze minutes ne va pas refroidir les pièces durablement
    ; et le bénéfice obtenu compense la légère augmentation de chauffage que l'aération rend nécessaire.
    Pensez simplement à baisser le chauffage au moment où vous ouvrez les fenêtres, ce qui évitera le gâchis, et remettez-le à un niveau normal une fois que vous les aurez refermées.
    Vous verrez que vous retournerez rapidement à une température agréable.


  3. Et s'il pleut?

    Vous pouvez tout de même aérer sans risquer d'abîmer votre moquette ou votre plancher!
    La première solution est de retarder l'ouverture des fenêtres à un moment où l'averse sera passée.
    Vous pouvez aussi ouvrir les oscillo-battants, ou observer de quel côté le vent fait pénétrer la pluie dans la maison... et ouvrir uniquement les fenêtres qui sont de l'autre côté.
    Dans tous les cas, ne vous éloignez pas pendant le quart d'heure d'ouverture.


  4. Aération supplémentaire.

    Pensez aussi, en plus de l'aération quotidienne, à aérer à chaque fois qu'une grande quantité de polluants entrent dans votre maison: achat d'un meuble, peinture, bricolage, pose d'une moquette, utilisation d'un pesticide, etc.

Qu'est-ce qui pollue notre maison?

Le site www.airinterieur.be recense les principaux polluants intérieurs et les gestes à faire pour qu'ils ne vous affectent pas.

Vous y trouverez aussi une explication complète sur les effets de la pollution intérieure sur notre santé.

Alors pour cette année, pensez à aérer!

Initialement publié le 04/01/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/12/2012 - 11h35

SPF santé publique, www.airinterieur.be - www.binnenlucht.be

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Luttez contre la pollution intérieure Mis à jour le 21/10/2008 - 00h00

C'est encore trop souvent ignoré: nos intérieurs sont encore plus pollués que les rues de nos villes. Pourtant, c'est une pollution contre laquelle nous avons les moyens de nous battre, et de manière assez simple: aérer soigneusement, et limiter les...

5 conseils pour résister à l’hiver Publié le 31/01/2014 - 13h23

L’hiver est là, susceptible de vous fragiliser. Armez-vous pour résister au froid, aux virus, au stress, à la fatigue, voire à la déprime saisonnière . Voici 5 conseils pour que les intempéries glissent sur vous sans vous atteindre. Au menu, sport, h...

J'élimine les insectes sans insecticides Mis à jour le 14/06/2010 - 00h00

Parfois même sans en avoir vraiment conscience, nous utilisons des produits biocides à l'intérieur de nos logements: shampoing anti-poux, collier antipuces, bombe insecticide anti-moustiques, boîtes anti-fourmis, raticides, produits de traitement des...

Plus d'articles