Contre l'obésité, stop à la malbouffe au bureau

Publié par Elise Dubuisson, journaliste santé le 21/09/2009 - 00h00
-A +A

On ne cesse de nous le répéter: pour résister à l'épidémie d'obésité, il faut manger équilibré! Si ce conseil est applicable à la maison de manière relativement simple, au bureau cela relève plutôt de la quadrature du cercle... Le projet FOOD prend les devants et vous conseille les 7 et 8 octobre.

PUB

Trois fois plus d'obèses en 20 ans


Ce n'est malheureusement plus un secret pour personne, le nombre d'européens souffrant d'obésité ne cesse d'augmenter: depuis les années 80, les cas d'obésité ont triplé dans la plupart des pays d'Europe. Et si l'obésité gagne du terrain, elle n'est pas seule… elle charrie avec elle, un lot de problèmes de santé directement liés aux kilos excédentaires. Entendez par là des maladies cardio-vasculaires, de l'hypertension, du diabète gras, des accidents ischémiques et certaines formes de cancer. En cause? De mauvaises habitudes alimentaires et un manque flagrant d'activité physique. Heureusement, à force de rappels et conseils avisés, nos choix en matière d'alimentation évoluent doucement mais surement. Toutefois, la pause déjeuner au bureau est à la traîne, l'option repas sur le pouce à l'extérieur est prise par bon nombre d'entre-nous. Sandwichs, croque-monsieur, salades pré-emballées, hot-dog, hamburgers, j'en passe et des meilleurs sont monnaies courantes du lundi au vendredi. Une habitude dont la restauration rapide a su pleinement tirer parti et que les acteurs du projet FOOD désirent changer!

Des experts pour déjeuner contre l'obésité


Selon les responsables de ce projet européen, agir sur le lieu de travail permettra de lutter efficacement contre l'obésité mais est aussi une belle opportunité pour améliorer la santé et le bien-être au travail. Une action en deux temps est prévue: d'une part sensibiliser et inciter les restaurateurs à améliorer la qualité nutritionnelle des plats qu'ils proposent. Notamment en leur conseillant de ne pas mettre le sel à table, de proposer du pain gris plutôt que du blanc, de l'huile d'olive plutôt que du beurre, etc. Et d'autre part, donner des conseils aux employés sur ce qu'il est possible d'améliorer. Coup d'envoi de la campagne belge, les 7 et 8 octobre Place Jourdan à Etterbeek. Cherchez le bus FOOD où vous seront proposées diverses activités de sensibilisation et de mise en situation.


Plus d'infos sur cette initiative sur: www.food-programme.eu

Publié par Elise Dubuisson, journaliste santé le 21/09/2009 - 00h00 Dossier de presse Food, l'équilibre au quotidien
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Fast-foods: le choix avant la quantité Mis à jour le 15/01/2008 - 00h00

Même si la portion compte, une étude vient de montrer que dans les fast-foods, le fait de consommer un repas en une fois ou par petites portions ne modifie pas la quantité ingérée. Peu importe comment vous le mangez, quand vous visitez Quick ou McDo,...

Un en-cas, quatre possibilités Mis à jour le 14/10/2008 - 00h00

Une récente étude montre que les bonnes intentions diététiques ne sont pas nécessairement suivies de faits, surtout à l'heure de la pause… Et que la moitié d'entre nous semble ne pas s'embarrasser de bonnes intentions diététiques du tout!

Plus d'articles