Contre le cholestérol, pas de statines sans surveillance médicale

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/09/2017 - 14h34
-A +A

Les statines sont des médicaments anti-cholestérol très précieux, qui nous aident à lutter contre les maladies cardiovasculaires. Cela dit, comme tout médicament, ils ne sont pas andins et peuvent entraîner des effets indésirables. Leur prescription impose donc un suivi médical régulier.

PUB

Contre le cholestérol, les statines

Les accidents cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité en Europe (devant les cancers). Il s’agit le plus souvent d’un caillot bouchant une artère du cœur, c’est l’infarctus du myocarde, ou du cerveau, c’est l’accident vasculaire cérébral.

Face à de tels chiffres, il est important de tout faire pour éviter ces accidents, d’autant plus que la prévention est très efficace. Elle repose sur la lutte contre les facteurs de risque modifiables, à commencer par l’hypertension, l’excès de cholestérol, l’excès pondéral, le diabète.

Contre le cholestérol, nous disposons des statines. Ces anticholestérolémiants permettent une diminution de 24% des cas de maladies cardiovasculaires.

Cette prouesse ne doit cependant pas faire oublier que comme tout médicament, les statines peuvent entraîner des effets secondaires. Une étude les a passés en revue (2). 

 

L’analyse a porté sur quelque 2 millions de patients, dont 16% étaient traités avec des statines pendant au moins 5 ans.

Les effets indésirables ont été répertoriés au niveau des yeux, du foie, des reins et des muscles.

En effet, parmi les patients sous statines, des cas de cataractes, de dysfonctions du foie, de myopathie et d’insuffisance rénale ont été documentés. Ces complications sont apparues aussi bien chez les hommes que chez les femmes (excepté pour la myopathie qui a touché 2 fois plus d’hommes que de femmes). Mais elles sont aussi survenues surtout au cours de la première année de traitement.

Mêmes si ces effets indésirables ne doivent pas faire oublier les 24% de maladies cardiaques évitées, ils doivent être pris en compte.

Que retenir en pratique sur les statines?

Un traitement par statines est généralement prescrit sur le long terme. Dès le début, il nécessite une surveillance médicale régulière. Au cours de la première année particulièrement, le patient doit rapporter à son médecin tous symptômes et effets indésirables. Pour le médecin, l’objectif est de déceler rapidement d’éventuels effets indésirables, afin d’ajuster, voire de cesser le traitement par statines.

Il faut savoir que les statines représentent une grande famille: simvastatine, atorvastatine, pravastatine, fluvastatine… Tous ces médicaments font partie de la famille des statines car ils ont en commun leurs effets anticholestérolémiants, mais ce sont des molécules différentes. Par exemple, certains s’éliminent par le foie, d’autres via les reins, etc. D’où de potentiels effets indésirables différents selon la molécule considérée et selon la sensibilité de chacun et de ses antécédents.

Ainsi le médecin, après avoir modulé la posologie, peut aussi très facilement remplacer une statine par une autre. D’où l’intérêt d’être bien suivi…

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 17/06/2011 - 16h20 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/09/2017 - 14h34

(1) Lettre de la HAS n° 24 – Novembre-décembre 2010. (2) Hippisley-Cox J. et coll., British Medical Journal, 340 : c2197, 20 mai 2010, doi: 10.1136/bmj.c2197.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Statines: LE médicament anti cholestérol Publié le 26/03/2013 - 12h49

Le traitement de l’excès de cholestérol est installé depuis longtemps dans nos habitudes. Plusieurs familles de médicaments sont utilisées pour faire diminuer le taux de cholestérol dans le sang. La famille la plus prescrite aujourd’hui est celle des...

Cholestérol : oméga-3 ou médicaments ? Publié le 23/09/2013 - 12h43

Comment s'y prendre pour prévenir les maladies cardiovasculaires ? Prendre des statines, c'est-à-dire des médicaments anti-cholestérol, diront certains. D'autres conseilleront de se tourner vers les oméga-3. Cette dernière solution semble plus effica...

Plus d'articles