La contraception progestative

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/04/2017 - 15h29
-A +A

PUB

L’implant contraceptif


C’est aussi une contraception progestative, puisque son rôle est de faire passer régulièrement dans le sang de la progestérone pendant 3 ans. L’implant est la méthode contraceptive la plus efficace avec un taux d’échec quasiment égal à zéro. Les effets indésirables les plus fréquents sont des saignements irréguliers, fréquents ou au contraire très espacés voire totalement absents, des maux de tête, de l’acné, une prise de poids, une modification de l’humeur ou des douleurs dans les seins.
Initialement publié le 14/06/2002 - 02h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/04/2017 - 15h29
Notez cet article
PUB