La contraception progestative

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/04/2017 - 15h29
-A +A

PUB

Les injections de progestatifs ou Depo-Provera


Cette contraception consiste à pratiquer une piqûre de progestatif tous les trois mois pour injecter le produit actif.

Son taux d’efficacité est autour de 97 % avec 3 % de femmes enceintes sur un an avec cette méthode. Les saignements irréguliers sont relativement fréquents et les effets indésirables les plus fréquents le gain de poids de 1 à 3 kg, les maux de tête, les étourdissements et sensation de gonflement abdominal, les changements d'humeur.

Cette contraception est très peu utilisée.

Le stérilet ou DIU, dispositif intra-utérin progestatif

Son efficacité contraceptive est excellente avec 2 % de grossesses seulement sur 5 ans soit 0,4 % par an pour ce stérilet hormonal Mirena® (même chiffre d’efficacité que le stérilet au cuivre).
À lire sur e-sante : Le stérilet hormonal.

Initialement publié le 14/06/2002 - 02h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 04/04/2017 - 15h29
Notez cet article
PUB