La constipation ne doit pas vous gâcher la vie

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/05/2016 - 15h38
-A +A

Tout le monde connaît les ballonnements ou la paresse intestinale. Bénins, ces troubles du transit sont tout de même difficiles à vivre, et ils peuvent être à l'origine de complications. C'est pourquoi il est important de trouver une solution adaptée à la constipation, sans se résigner.

PUB

Seule une femme sur trois ose parler constipation avec son médecin

La constipation n'est pas considérée comme une maladie grave, mais à long terme, elle peut entraîner des complications (hémorroïdes, fissures anales, occlusion intestinale, incontinence anale, rétention urinaire…). D'où l'intérêt d'en parler à son médecin afin d'élaborer une prise en charge adaptée de la constipation. Pourtant, parce qu'elles trouvent le sujet gênant, trop peu de femmes osent évoquer le sujet avec leur médecin traitant… c'est un tort.

Première étape : définir la constipation

Les selles sont peu fréquentes (moins de 3 par semaine), dures, difficiles à expulser, avec une sensation de blocage, d'émission incomplète.
Certains signes imposent d'en rechercher les causes: antécédents de cancer gynécologique, présence de sang dans les selles, anémie, perte de poids, constipation sévère ou d'apparition récente, aggravation de la constipation sans cause évidente, etc.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/05/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/05/2016 - 15h38

Piche T. et coll., Gastroentérologie clinique et biologique, 2008.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Solutions douces contre la constipation Publié le 08/06/2017 - 11h02

La constipation (moins de 3 selles par semaine) est particulièrement fréquente. Elle toucherait quelque 30% de la population, trois fois plus de femmes que d’hommes, tandis qu’elle s’accroît avec l’âge. Comment favoriser en douceur un transit intesti...

Plus d'articles