Conservateurs

Mise à jour le 15/01/2010 - 01h00
-A +A

PUB

Conservateurs : ceux qui posent des problèmes

Nombre de manifestations, surtout de type allergique, ont été répertoriées avec les conservateurs suivants :

  • Acide sorbique (E 200) et ses dérivés (E 201 à 203).
  • Acide benzoïque (E 210) et ses dérivés (E 211 à 217).
  • Anhydride sulfureux (E 220) et sulfites (E 221 à 226).
  • Nitrates et nitrites (E 249 à 252). Ils sont de plus accusés d'être cancérigènes mais étant donnée leur indiscutable utilité, il est difficile d'y échapper.
Ce qui ne veut pas dire que les autres conservateurs soient blancs comme neige. On peut en effet se poser la question en constatant que, dans l'alimentation biologique, seuls 2 conservateurs ont été autorisés : le E 290, l'acide ascorbique, autrement dit la vitamine C et le E 296, l'acide malique, qui est très répandu dans le règne végétal.

Sans colorants ni conservateurs

On a donc intérêt à bien regarder les étiquettes et si on souffre de la moindre allergie à fuir les produits alimentaires qui contiennent ces conservateurs. Les allergologues suivent de près les choses et nombre de groupes, sur Internet ou ailleurs, tiennent à jour des listes de produits qui contiennent ces conservateurs.

Initialement publié le 29/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 15/01/2010 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB