Connaissez-vous les quatre accords toltèques ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/02/2016 - 09h19
-A +A

La vraie liberté, et l’équilibre dans ses relations avec les autres et avec soi… Les promesses des quatre accords toltèques sont alléchantes. Mais attention : dans les quatre accords toltèques, c’est à vous de faire tout le travail !

PUB

Les quatre accords toltèques, c’est quoi ?

C’est une série d’accords à passer avec nous-mêmes. Ils ont été proposés par Don Miguel Ruiz, un chaman mexicain, dans un livre qui date de la fin des années 1990. Vous n’êtes peut-être pas convaincu(e) au premier abord… pourtant, les quatre accords toltèques sont un ouvrage culte dans le milieu du développement personnel, versant New Age. Traduit en 38 langues, le livre a été vendu à des millions d’exemplaires. Tout chaman qu’il est, Don Miguel Ruiz respecte dans ses quatre accords les principes de base de la psychologie moderne, notamment dans l’attention importante qu’il prête au discours intérieur.

Premier accord : « que ta parole soit impeccable »

On vous le disait : les quatre accords toltèques, c’est du travail ! Et celui-ci est le principal selon Don Miguel Ruiz : « Le premier accord toltèque est le plus important et aussi le plus difficile à honorer. Il est si important qu’à lui seul il vous permettra de transcender votre vie actuelle pour parvenir à ce niveau que j’appelle le paradis sur terre ». On ne peut pas garantir le paradis sur terre, mais il est vrai que prêter attention à sa propre parole est important. N’y a-t-il pas dans votre histoire une phrase qui vous a blessé(e) il y a des années, et qui vous poursuit encore ?

Eviter de faire du mal à ceux qui nous entourent n’est pas la seule manière d’avoir une parole impeccable. Notre discours intérieur peut lui aussi être modifié pour une vie meilleure. Toutes ces petites phrases que nous nous adressons au long de la journée et qui donnent naissance à des émotions négatives, ou à des comportements qui ne nous conviennent en réalité pas : « je suis encore en retard, c’est nul » « si j’étais courageux je ne le laisserais pas me parler comme ça ! » etc., etc., etc. Les éliminer nous rendrait à coup sûr la vie plus belle !

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/02/2016 - 09h19 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 15/02/2016 - 09h19

Don Miguel Ruiz, « Les quatre accords toltèques », éd. Jouvence.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
N'en rajoutez jamais dans le négatif Mis à jour le 27/06/2006 - 00h00

Pour communiquer avec quelqu'un, il faut d'abord l'accepter comme il est, donc accepter ce qu'il dit, même si vous n'êtes pas d'accord. Vous devez lui donner la liberté de penser autrement que vous et lui montrer que cela vous convient. Se sentant ac...

Idées préconçues sur la famille idéale Mis à jour le 20/03/2007 - 00h00

Avoir des enfants , fonder une famille , est un désir profond pour la plupart des humains. Mais au-delà des motivations de ce désir, il est souvent pollué par des croyances irrationnelles qui semblent pourtant logiques.

Plus d'articles