Concombre et cornichon

Mise à jour le 09/08/2013 - 15h35
-A +A

PUB

Achetez un concombre toujours bien ferme !

La chair vert pâle du concombre est très juteuse, croquante et légèrement amère. Un bon concombre doit être bien ferme, avec une peau d'un vert franc, sans taches.

On avait l'habitude de peler le concombre à cause de l'amertume de sa peau. Cela n'est plus nécessaire pour le concombre hollandais. On a éliminé les gènes responsables de la cucurbitacine, qui était la substance à l'origine de cette amertume.

Préparer les concombres
Le concombre se sert le plus souvent cru finement coupé en rondelles ou en dés, débarrassé de ses graines. Mieux vaut tout de même le faire dégorger, c'est-à-dire le saupoudrer de sel fin et le mettre à égoutter dans une passoire : il sera ainsi plus digeste. Le concombre se cuisine aussi, coupé en morceaux et sauté à la poêle.

Cornichons

Les cornichons de toutes tailles, petits ou gros comme ceux utilisés pour les malossols, sont issus d'autres variétés de concombre dont on ramasse les fruits avant leur pleine maturité. Les cornichons sont conservés dans le vinaigre. Ils servent de condiment.

Initialement publié le 12/07/2001 - 02h00 et mis à jour le 09/08/2013 - 15h35
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
hortensia45

Juste une question. Peut-on manger du concombre quand on est sous anticoagulent?
Car très souvent dans les fiches guide comme celle-ci qui est très intéressante on ne parle que des qualités nutritionnelles mais pas de certains inconvenients. Merci

PUB