Comment vous réconcilier avec votre gourmandise!

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/03/2008 - 00h00
-A +A

La gourmandise est au cŒur d'un drôle de paradoxe. Instrument de plaisir sympathique, elle est valorisée. Cause de kilos en trop, elle est détestée. Il est temps de lui rendre sa vraie place: celle d'un petit défaut, mais qui peut vous apporter beaucoup si vous savez l'utiliser.

PUB

Comment bien s'entendre avec sa gourmandise?

Se réconcilier avec sa gourmandise, cela veut dire parvenir avec elle à une sorte de traité de paix. Nous accepterions de ne pas ignorer son existence, de la laisser vivre, et donc de lui accorder de temps en temps un droit de regard sur notre alimentation. Elle n'est pas notre ennemie, juste une partie, peut-être génétique d'après une étude récente (1) de qui nous sommes. En échange, la gourmandise accepterait que ce n'est pas elle qui décide de tous nos choix. Et elle apprendrait qu'elle n'est pas incompatible avec la raison… En effet, nous avons trop souvent tendance à opposer les moments où nous sommes raisonnables et les autres. Résultat: entre régime trop strict et "craquage" irraisonné, une alimentation qui n'est jamais vraiment équilibrée.

La gourmandise ne peut pas être satisfaite à 100%

Le premier pas pour bien s'entendre avec sa gourmandise, c'est d'accepter qu'elle est un défaut. Pas gravissime, mais un défaut tout de même, parce qu'elle est assez mauvaise conseillère. En effet, ce que l'on désigne sous le nom de gourmandise, c'est la plupart du temps une faiblesse par rapport aux aliments tentants, mais que l'on se refuse parce qu'ils ne sont pas bons pour notre corps: graisses, sucres (ou les deux à la fois), additifs…

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/03/2008 - 00h00 (1)Keskitalo K., The american journal of clinical nutrition, décembre 2007
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Minceur : les trucs ! Publié le 20/03/2014 - 16h36

Nous connaissons beaucoup d'aliments minceur. Mais parfois, faire les bons choix alimentaires n'est pas suffisant pour combattre les kilos en trop. Voici quelques habitudes à prendre ou à perdre pour plus d'efficacité dans votre régime.

6 trucs pour faire la fête sans accumuler les calories Publié le 12/04/2016 - 11h24

Les beaux jours reviennent ! Les soirées rallongent, les fêtes se multiplient. Comment célébrer les bons moments tout en gardant le contrôle de son alimentation ? Que l’on souhaite maîtriser son diabète, protéger son cœur ou simplement rentrer dans s...

Plus d'articles