Comment soigne-t-on l'ongle incarné ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/03/2017 - 09h42
-A +A

La pénétration d'un fragment l'ongle dans la chair est gênante, douloureuse et peut faire le lit d'une infection. Quelles sont les solutions ? Quand et qui consulter pour un ongle incarné ?

PUB

Quelles sont les caractéristiques des ongles incarnés ?

Dr Philippe Abimelec : L'ongle incarné se manifeste au début par une douleur à la moindre pression du rebord de l'ongle puis il se forme un bourrelet rouge et douloureux qui peut s'infecter.
Le recours aux soins antiseptiques (bains de pieds avec de la chlorhexidine diluée) est suffisant à ce stade. La pédicure peut retirer le petit fragment d'ongle incarné dans la chair.
La prise d'antibiotiques par voie locale et/ou orale devient nécessaire si l'ongle incarné s'infecte (bourrelet rouge et douloureux, parfois purulent). A ce stade, la pédicure ne peut plus intervenir et il faut consulter son dermatologue. L'ongle incarné peut aussi se compliquer d'un granulome qui forme un bout de chair saillant sur le rebord de l'ongle. Là encore, le dermatologue devra intervenir pour traiter l'ongle incarné et le bourgeon charnu.

Quels sont les différents types d'intervention ?

Dr Philippe Abimelec : En cas d'ongle incarné, trois types d'interventions peuvent être réalisées. La plus classique est souvent réalisée par les chirurgiens orthopédistes. Elle consiste à ôter un quartier d'ongle et de chair. Cette technique comporte souvent des suites opératoires douloureuses et implique en général un arrêt de travail d'une à trois semaines. La destruction de la racine de l'ongle au laser est plus intéressante car les suites sont plus simples. Elle nécessite cependant une incision au bistouri et une suture qui implique elle aussi des douleurs inutiles. La 3e possibilité repose sur le phénol. Elle présente de gros intérêts par rapport aux deux autres solutions. En effet, cette intervention est peu douloureuse, il n'y a quasiment pas de suites opératoires et elle ne nécessite le plus souvent aucun arrêt de travail.
Le dermatologue ou le chirurgien découpe la languette d'ongle incarné puis applique un acide, le phénol, qui cautérise la racine et évite la récidive de l'incarnation. Une fois l'anesthésie locale réalisée, l'intervention est indolore. Les antidouleurs usuels permettent des suites simples.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 12/02/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/03/2017 - 09h42

Conseiller scientifique : Dr Philippe Abimelec, dermatologue à Paris, dermatologue, ancien attaché à l'hôpital Saint-Louis, Médecine et chirurgie de la peau, des ongles et des cheveux et membre de la Société francaise de dermatologie.

Notez cet article
PUB
A lire aussi
De beaux pieds en été ! Publié le 02/07/2016 - 21h43

En été, les pieds se déchaussent, les orteils se placent en éventail... L'occasion de se pencher de plus près sur nos petons pour soigner définitivement leurs petits bobos.

Ongle écrasé ou arraché, comment réagir ? Publié le 03/07/2017 - 14h45

Écrasé dans une porte ou arraché, un ongle traumatisé peut nécessiter une intervention en urgence. De l'hématome sous unguéal (sous l'ongle) à l' ongle partiellement ou totalement arraché, il est important de connaître les bons gestes.

French pédicure, mode d'emploi ! Publié le 11/06/2015 - 12h31

Vous connaissez peut-être la french manucure ; la french pédicure , son équivalent sur les pieds, est une tendance lourde depuis quelques années. Avec un atout en plus de son look: avec cette méthode, qui est basée sur des couleurs naturelles, plus b...

Mycose des ongles: ne marchez pas pieds nus Mis à jour le 10/05/2010 - 00h00

Les mycoses sont des champignons susceptibles d'infecter la peau. Mais ils peuvent aussi toucher les ongles , particulièrement les ongles des pieds : c'est l'onychomycose . Difficile à traiter, mieux vaut donc l'éviter en respectant quelques règles d...

Plus d'articles