Comment se portent les seniors en Europe ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/08/2005 - 00h00
-A +A

22.000 Européens de 50 ans et plus ont été interrogés sur des sujets allant de l'état de santé à la situation professionnelle en passant par leur niveau de vie et leurs habitudes de consommation. Une étude unique au monde qui a pour but d'établir un vrai bilan de la santé des seniors en Europe.

Une enquête ambitieuse

L'enquête SHARE (Survey of health and retirement in Europe, enquête sur la santé et la retraite en Europe) vient de publier ses premiers résultats. L'ampleur du travail est unique au monde, par le nombre de personnes interrogées et par la variété des questions. 22.000 seniors ont été interrogés sur leur vie personnelle et professionnelle, leur éducation, leur état de santé, les signes de vieillissement qu'ils montrent (difficultés pour effectuer certains gestes de la vie courante, à se déplacer, etc.), la protection sociale dont ils bénéficient et leur niveau de vie et de consommation. Le but de cette étude dirigée par le Pr Axel Börsch-Supan du Mannheim Research Institute est de faire " le portrait de la vie des Européens de plus de cinquante ans ".

L'écart Nord Sud confirmé

SHARE confirme, sans surprise, qu'au nord et au sud de l'Europe les seniors ne vivent pas dans les mêmes conditions. Cependant, si les habitants du nord sont plus riches et en meilleure santé, ceux du Sud vivent plus longtemps. La pauvreté plus grande, les mauvaises conditions d'emploi et la moins bonne couverture sociale sont compensées par la solidarité intergénérationnelle (alors que dans le nord, ce sont les parents qui soutiennent matériellement leurs enfants, dans le sud c'est en général l'inverse).

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/08/2005 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Tabagisme : les jeunes en coeur de cible Mis à jour le 23/08/2005 - 00h00

" Help ", la dernière grande campagne anti-tabac vient d'être lancée par l'Union Européenne. Elle vise en particulier les plus jeunes, qu'ils soient nouveaux consommateurs ou tentés par le tabac.

Plus d'articles