Comment prendre la parole en public ?

Publié par Dr Catherine Solano le 01/03/2010 - 00h00
-A +A

PUB

Pendant l'intervention,


Dès le début, repérez les regards, les visages les plus sympathiques pour vous appuyer sur eux. Vous vous sentirez immédiatement mieux, en empathie.
Si, à un moment, vous vous sentez mal à l'aise, imaginez à nouveau que votre personne de confiance (celle pour qui vous aviez chanté) est là et que c'est à elle que vous vous adressez. À ce moment, avoir fait les exercices avant votre intervention en public vous aidera considérablement.

Quand faut-il consulter pour devenir plus à l'aise en public?


Quand vous n'arrivez pas, seul, à vous sentir bien dans ces circonstances. Quand vous avez l'impression que pour vous, parler en public devient de pire en pire... Ou simplement si vous avez envie d'être bien avec cette pratique qui ne vous est pas naturelle... Un professionnel peut vous aider à personnaliser cet apprentissage:

  • Apprendre la respiration ventrale:
    Il est bon d'apprendre à respirer, un peu comme les chanteurs avec le ventre, les muscles autour du diaphragme. Ces muscles servent de tremplin pour la voix.

  • Trouver votre propre rituel personnalisé qui vous conviendra à vous en fonction de vos limites, de vos peurs et de vos facilités.

  • Faire un travail sur vos peurs qui ne sont pas les mêmes selon chacun et qui peuvent se travailler pour être en harmonie avec soi. La peur d'être ridicule, la peur d'avoir un blanc, la peur d'être critiqué (sur l'intervention ou sur votre physique, ou autre chose!), la peur de se sentir agressé... Il s'agit ici de prendre confiance en soi.
Publié par Dr Catherine Solano le 01/03/2010 - 00h00 Un grand merci à Antoine Ehrhard, psychothérapeute à Paris.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB