Comment motiver son enfant pour l'école ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/09/2016 - 16h47
-A +A

Chaque année, la rentrée des classes provoque son lot de contestations chez des enfants qui, décidément, ne veulent pas aller à l'école ! Pourquoi un tel refus de l'institution scolaire ? Quelques pistes de réponses avec Didier Pleux, psychologue clinicien.

PUB

Analyser les raisons du rejet

Les raisons du rejet de l'école peuvent être multiples. Les comprendre permet d'aider l'enfant. Peut-être est-il anxieux ou souffre-t-il d'un manque d'estime de soi ? Aux parents de le rassurer et de lui redonner confiance en lui. Dans de nombreux cas cependant, le refus de l'institution scolaire viendrait d'une intolérance à la frustration : quand l'école est le seul endroit où l'enfant ressent une contrainte, il la rejette en bloc. Inutile donc d'aller chercher des explications incroyables. "Je reçois souvent en consultation des enfants qualifiés de surdoués, s'étonne Didier Pleux, psychologue clinicien, auteur de "Peut mieux faire. Remotiver votre enfant à l'école". Or, dans neuf cas sur dix, il s'agit simplement d'enfants qui n'aiment pas l'école parce que c'est le seul endroit où ils recoivent des règles. Ce sont souvent des enfants qui refusent d'apprendre autrement que dans le plaisir". Pour remédier au problème, il faut bien souvent revoir l'éducation à la maison...

Encadrer l'enfant, lui donner des règles

Il n'est pas facile de devenir des parents sévères après avoir été permissifs. Les changements doivent s'opérer à petite dose. "Il faut faire en sorte que l'enfant comprenne que les choses ne sont pas dues mais qu'il y a toujours une justification, poursuit Didier Pleux. Donner de l'argent de poche à un enfant qui stagne à 5 de moyenne ne l'encourage pas à faire des efforts. Evidemment, il ne faut pas dépasser certaines limites : les "tu n'auras rien à Noël" ne fonctionnent pas car, pour le coup, la sanction est trop sévère et inadaptée." Il faudra aussi instaurer quelques contraintes à la maison pour éviter que l'enfant ne stigmatise l'école. Lui demander de vider le lave-vaisselle par exemple. Un petit effort qui ne vous transformera pas pour autant en parents indignes !

Initialement publié par Psychonet Production le 09/09/2003 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/09/2016 - 16h47

Didier Pleux, psychologue clinicien, auteur de "Peut mieux faire. Remotiver votre enfant à l'école" (éd. Odile Jacob, 2001)

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le psychologue scolaire : un interlocuteur privilégié Mis à jour le 24/09/2002 - 00h00

Alerté par les professeurs ou les parents, le psychologue scolaire rencontre les enfants en situation d'échec et travaille à rétablir une communication indispensable à la stabilité psychologique de l'élève. Suzanne Guillard, psychologue scolaire, nou...

Pourquoi il faut savoir dire non à ses enfants... Mis à jour le 28/06/2010 - 00h00

Aimer ses enfants et les aider à grandir en harmonie, c'est le voeu de tous les parents . Et vouloir leur donner tout ce dont ils ont besoin pour les voir s'épanouir, c'est sain. Oui, mais leur donner aussi des limites en sachant dire non est tout au...

Enfant et doudou : quand se séparer ? Publié le 12/08/2016 - 16h32

Le « doudou », dans les premiers mois de la vie, c’est le meilleur ami des parents. Il aide bébé à s’endormir, à rester seul, à s’autonomiser. Mais quand les enfants grandissent, la séparation d’avec le doudou est inévitable. Comment gérer ?

Plus d'articles