Comment éviter le mal des transports ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/05/2016 - 12h19
-A +A

Plus de 60% de la population souffre, de temps à autre, du mal des transports. Un problème d'autant plus important en période de vacances. Le point sur la question.

PUB

Le mal des transports, comment ça marche ?

Les interminables voyages en voiture pour rejoindre le Sud de la France, les excursions en car, les balades en bateau le long des côtes méditerranéennes, les inévitables trajets en avion pour gagner notre lieu de villégiature... Pour certains, les vacances sont aussi synonymes de nausées, vertiges et autres vomissements. La raison ? Le fameux mal des transports. Saviez-vous que ce désagrément est également appelé cinétose ? Un mot qui provient du grec "kinésis", qui signifie mouvement. C'est en effet le mouvement de nos moyens de transport qui en est à l'origine : il cause un conflit sensoriel au niveau de nos différents organes de l'équilibre (yeux et oreille interne, notamment). Par exemple, dans une voiture, nos yeux nous disent que nous nous déplaçons très vite alors que notre oreille interne n'enregistre pas de mouvement important, parce que notre corps reste immobile et stable. Le centre de l'équilibre, situé dans le cerveau, s'en trouve tout chamboulé. Et le mal des transports s'installe !

Quelques conseils pour éviter le mal des transports

  • Essayez d'éviter la précipitation et l'agitation avant le départ ; ne prenez pas la route le ventre vide.
  • Pendant le voyage, mangez et buvez régulièrement. Préférerez des collations saines, rassasiantes mais pas bourratives (tartines au fromage, par exemple). Evitez les boissons pétillantes et l'alcool, bien évidemment.
  • il existe toujours la possibilité d'absorber un médicament contre le mal des transports, voire, dans certains cas, un calmant léger. Parlez-en à votre généraliste. Par ailleurs, prévoyez dans votre pharmacie de vacances un antivomitif.
  • En voiture, installez-vous de préférence à l'avant ; entrouvrez la fenêtre pour ne pas manquer d'air frais ; oubliez les cigarettes, la lecture, les mouvements brusques ; fixez un point au loin ou quelque chose qui reste stable, comme une glissière d'autoroute ; faites la conversation avec les autres passagers.
  • Mêmes conseils pour les voyages en car.
  • Par ailleurs, vous pouvez, si cela vous soulage, vous installer en position semi couchée et fermer les yeux.
  • En train, asseyez-vous de préférence dans le sens de la marche.
  • Si vous voyagez en mer, installez-vous au centre du bateau. Voire sur le pont, si le temps et la durée de la traversée vous le permettent. Pour les croisières plus longues, pas de panique : le mal des transports disparaît après deux jours.

 

Initialement publié par Marie-Françoise Dispa, journaliste médicale le 08/07/2003 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/05/2016 - 12h19

Ma Santé, n° 42, juillet-août 2003, pp. 44-48.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Que faire contre le mal des transports ? Publié le 14/06/2017 - 17h06

Le mal des transports n'est pas une fatalité. Il existe des solutions qu'il faut connaître et explorer, comme les médicaments ou le respect de certaines précautions simples. La thérapie cognitive et comportementale apporte aussi de bons résultats.

Vos alliés contre le mal des transports Publié le 18/08/2017 - 10h38

Pâleur, suées et nausées sont les signes caractéristiques du mal des transports dont souffrent un grand nombre d'entre nous lors de nos déplacements. Alors pour voyager de bon cœur, prenez certaines précautions. Mettez en pratique nos astuces contre...

Chiens et chats voyageurs Publié le 15/06/2017 - 14h23

Les beaux jours reviennent et les départs en vacances approchent... Vous désirez partager cette aventure avec votre ami à quatre pattes ? L'option de la pension ne vous séduit pas ? Il ne vous reste plus qu'à emmener avec vous votre protégé. Mais pou...

Mes trucs contre le mal des transports Publié le 15/06/2017 - 11h31

Vous supportez mal les transports ? En avion, en voiture ou en bateau, vous avez l'estomac au bord des lèvres ? Ne vous inquiétez pas, c'est fréquent, désagréable mais bénin. Le mal des transports est dû à une désynchronisation entre les informations...

Plus d'articles