Aller au contenu principal
PUB
Reprise du sujet inital

Combattre le psoriasis naturellement

Publié par le 14/01/2011 - 14h54
PUB

Le psoriasis est une maladie psychosomatique. C'est donc la pression et le stress exercés sur notre mental qui se traduit par une apparition de ces satanées plaques sur la peau.Attaquez donc votre pso à la source même : apprenez à contrôler vôtre mental et vôtre réaction au stress afin de l'empêcher de se répercuter sur vôtre peau. C'est une solution sans aucun produit, aucune crème, aucune pommade, aucune dépense, ... prenez tout simplement soin de vous même :Faites du yoga, pas besoin de payer des cours, un bon bouquin peut très bien faire l'affaîre et servir toute la vie, faites du sport afin d'évacuer la mauvaise énergie qui est en vous, faites des exercises de respiration et de relaxation, prenez le temps de prendre soin de vous mêmes et de vôtre corps. En plus de ça, essayez de manger sainement : fruits, légumes, vitamines. Essayez de ne pas abuser de l'alcool et du tabac. Apprenez à aimer vôtre corps, même si vous pensez toujours à vôtre psoriasis. Perseverez, ça ne coûte rien, ça vous fait du bien, ça vous donne de l'énergie et ça ne vous fait aucun mal.La persévérance dans cette voie portera ses fruits, pas du jour au lendemain, certes, mais dites vous que de toute façon vous ne perdez rien !!!Commencez de suite, ne réfléchissez pas et faites vous des programmes et des plannings à tenir obligatoirement : sport, yoga, nourriture saine et équilibrée, soin du corps, détente. Soyez phylosophe : on ne vit qu'une fois, au diable ce satané psoriasis, profitez de la vie ! Foncez !Bon courage !!!

Signaler un abus






X
Les réponses
MissMaddy a répondu le

Très bon article Mireille ! Je ne suis pas atteintede psoriasis mais je me doute qu'il y a des remèdes naturelle comme pour tout .

SpaReine a répondu le

J'ai attrappé un psoriasis très invalidant des ongles des mains et des pieds à 63 ans, il dure depuis 4 ans.  C'est horrible et douloureux (excroissances, crevasses...) aucun dermato ne parvient à le guérir, certains me disent de m'en accomoder.  J'ai l'impression que puisqu'on n'en meurt pas, tout le monde s'en fout.  J'enrage d'être ainsi affublée de pattes laides à faire peur lorsque je me trouve dans les transports publics, aux caisses dans les magasins, à table au restaurant ou n'importe où en société.  Dois-je annoncer publiquement que je ne suis pas contagieuse lorsque je vous sers la main ?  Je n'ai jamais eu de psoriasis nulle part.  Je tiens un dossiers de photos afin d'en voir l'évolution, c'est fou comme celui-ci intéresse les dermatos.  Je ne suis pas triste, je suis en colère. Du courage, j'en ai encore.

Myriam

JMRJ a répondu le

Réponse à Miriam;si ton cas est grave,et que tu te sert de creme Dovobet ,maintenant il y a Dovobet Gel beaucoup moins gras et plus pratique;ily a encore une solution,les piqures,une fois par mois dans le ventre mais tres couteuse a la mutuel,en Belgique ils en font a ST LUC mais il faut que le corp soit couvert de plus de 30% pour être pris en considération ! domage nous qui en sont deja assez maleureux d'avoir cette maladie,on voudrais plus la voir le matin quand on ce leve.

courage jean-marie

weben a répondu le

Bonjour,

Avant de penser traitement, il serait bon de détoxiquer le foie. 

Une cure de radis noir (Raphanus, raphanus) est souveraine.

Les traitements, de préférence naturels, seront bien plus efficaces.

Weben

weben a répondu le

Etes- vous prête à vous investir sur le long terme en utilisant des produits naturels ?

Le long terme signifie plusieures mois et plusieurs mois de motivation, persévérance sans faille.

Mais les résultats sont au bout.

Comme je l'écris dans un autre post, il convient de commencr par nettoyer le foie.

Le terrain sera dès lors plus propice pour les traitements à venir.

Weben

mijilami a répondu le

 

j'ai un psoriasis depuis plus de 50 ans, je vis avec

au début, limité aux coudes puis à un genou puis au cours des ans j'en avais un peu partout ; au cours des années j'en avais un peu sur le corps, je ne suis pas "fan" des traitements tels que la cortisone (j'ai essayé une quinzaine de jours), puis j'ai commencé à me documenté sur cette maladie et à comprendre pourquoi elle apparaissait par périodes

je me stress, et au lieu "d'exploser" lorsque quelque chose ne va pas ... je garde tout ... et le psoriasis peu à peu s'est étendu

je me soigne uniquement avec des crèmes hydratantes et une préparation avec des produits naturels que me fait mettre mon médecin  (à base d'huile de cade)

je ne me prend pas la tête quand il s'installle, j'essaie de ne pas le remarque et cela ne m'empêche pas d'aller bras nus et porter des robes ; quelquefois il disparait complètement pendant un temps ; ma dermato que je vois régulièrement (ce n'est pas elle qui m'a conseillé le traitement naturel) et qui est au courant de ma manière de me "soigner" me dit de continuer

effectivement plus on y fait attention et plus il est là ! donc il faut l'accepter

par période je prends un traitement homéopatique pour le stress et avec l'application de la préparation tout rentre dans l'ordre

j'espère que mon témoignage pourra aider

 

anne40 a répondu le

Mon expérience est bien différente, je sais que mon psoriasis est génétique et je m'estime heureuse d'en avoir moins que mon père. C'est trop facile de dire que le psoriasis est dû au stress, on sait aujourd'hui que c'est faux, qu'un gène est impliqué dans la maladie.

J'en ai depuis 40 ans, mon père depuis 65 ans! lui en a presque partout, moi aux coudes et sur le crâne, lui se baigne longuement puis se graisse la peau, il a essayé toutes les crèmes possibles, moi je mets de la diprosone qd cela gratte trop, là je me fais un shampoing colorant, radical pour se nettoyer des croûtes...

Je le prends avec philosophie, c'est du boulot à soigner mais il y a tellement pire.

Martine75019 a répondu le

Je suis également atteinte de psoriasis au niveau des ongles de mains et pieds.

Je m'en accomode mais c'est gênant surtout l'été quand on porte des sandales. Les ongles de pieds sont vraiment horribles.

PUB