Le coaching, qu'est-ce que c'est ?

Publié par Dr Catherine Solano, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 26/07/2005 - 00h00
-A +A

De plus en plus, le mot coaching envahit les médias. Il existe aujourd'hui des coachs pour les sportifs de haut niveau, pour les musiciens, pour les étudiants qui préparent un examen ou un concours, pour ceux qui veulent réussir à parler en public, pour vous aider à améliorer votre apparence…

PUB

Dans le milieu du travail, voici une explication sur les buts du coaching : " développer ses compétences et son potentiel tout en échappant à la tentation de la symbiose avec l'entreprise, maintenir un équilibre entre être et faire, affirmer son individualité tout en adhérant à une vision stratégique partagée avec son organisation. "

Il ne s'agit donc pas vraiment de conseils puisque le coach doit chercher, non à donner des directives classiques et pré-établies, mais à développer les compétences, les attentes propres à une personne donnée pour lui permettre de trouver sa place.

Il ne s'agit pas non plus de formation pour étendre des compétences techniques, mais de valoriser, d'optimiser ce que l'on est, et ce vers quoi l'on souhaite aller.

Et, même si de nombreux psychothérapeutes s'orientent vers le coaching, il ne s'agit pas non plus de thérapie. En effet, dans une thérapie, on cherche à soigner quelque chose qui va mal, alors que dans le coaching, on cherche à aller le mieux possible avec ce que l'on est et dans l'environnement où l'on vit.

Finalement, il s'agit en partie de ce que l'on appelle aujourd'hui un " travail sur soi ", un " développement personnel ", de manière à utiliser au mieux ses propres ressources, dans tous les domaines imaginables.

De nombreuses méthodes de psychothérapies sont à l'origine, de diverses manières, de la pratique du coaching : l'approche cognitive, l'approche systémique, les thérapies brèves, l'analyse transactionnelle, la gestalt, la programmation neuro-linguistique (PNL)…

On peut penser que, dans les années à venir, ce type de recherche de mieux-être ne pourra que se développer. Pourquoi pas du coaching pour mieux élever ses enfants ? Pour mieux réussir son couple ? Pour changer d'orientation professionnelle ? Ou pour réussir sa vie tout simplement… Le seul obstacle est le prix de ces prestations, très élevé en général.

Et il ne faudrait pas penser, parce que le mot coaching est récent et anglo-saxon, qu'il s'agit d'une découverte récente. Après tout, les rois de jadis avaient bien leurs directeurs de conscience, leurs conseillers qui, sans le savoir, pratiquaient déjà le coaching bien avant l'heure !

Publié par Dr Catherine Solano, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 26/07/2005 - 00h00 Le coaching (que sais-je PUF de Pierrre Angel et Patrick Amar)
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La forme aux mains des pros, un bon plan? Mis à jour le 02/03/2009 - 00h00

Le salon Life2, qui se déroulera les 13, 14 et 15 mars à Bruxelles, vous propose d'aller à la rencontre de nombreux professionnels de la santé et de la forme. Il est vrai que laisser à des personnes réellement formées à cela la responsabilité de s'oc...

Listomanie, une bonne maladie? Mis à jour le 13/07/2009 - 00h00

Liste des courses, de cadeaux à faire, de tâches à accomplir, de rendez-vous à prendre... Que celui qui n'a jamais listé jette la première pierre! Conseils et retour sur une manie aussi universelle que salutaire.

Adoptez un exercice du bouddhisme zen ! Mis à jour le 28/02/2006 - 00h00

Nous apprenons, nous progressons par l'imitation. C'est en imitant nos parents que nous apprenons à parler, à nous comporter. Les bouddhistes zen proposent aussi de prendre pour modèle la nature. Voici un exercice pratique qui vous aidera à vous impr...

Les staphylocoques attaquent nos sportifs Mis à jour le 07/10/2003 - 00h00

En plein mondiaux d'athlétisme, une alerte a été lancée face à un nombre grandissant de cas d'infections dermatologiques par des staphylocoques résistants à la méthycilline. Ce phénomène pourrait mettre en danger nombre de sportifs.

Plus d'articles