La cigarette light joue avec le feu !

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 30/03/2004 - 00h00
-A +A

Une étude américaine confirme que, quelle que soit la teneur en goudron des cigarettes - y compris les allégées -, le risque de mourir d'un cancer du poumon est identique.

PUB

27,4% des Belges fument tous les jours, 5,8% de temps en temps et 66,7% jamais. La différence entre les sexes se réduit, même si les hommes sont toujours plus nombreux que les femmes à fumer. En 1980, cette différence allait quasi du simple au double. Elle s'est progressivement réduite jusqu'à un écart de 5% en 2004. La première cigarette est fumée à un âge de plus en plus précoce : un jeune sur 10 essaie sa première cigarette à 11-12 ans, un jeune sur 4 à 15-16 ans et un jeune sur 3 à 17-18 ans.

5 millions de morts dans le monde par an

Le tabagisme provoque des affections telles que le cancer du poumon, les maladies cardio-vasculaires, la bronchite chronique, l'emphysème, le cancer de la bouche, de la gorge et de la vessie. Il tue près de 5 millions de personnes par an dans le monde. Au cours de la période 1950-2000, 812.000 Belges sont décédés des conséquences de leur tabagisme et la moitié des 2.500.000 fumeurs actuels mourront en moyenne 14 ans plus tôt que leurs compatriotes non fumeurs. Le tabagisme est de loin la cause de mortalité la plus importante dans notre pays. Sur 104.897 décès en 1995, 19.400 étaient attribuables au tabagisme, soit quatre fois plus que le nombre total de décès attribuables aux suicides (2.155), accidents de la route (1.592), sida (221), meurtres (169), empoisonnements (81), incendies (110) et accidents d'avion (16).

Goudron et filtre

Une équipe de scientifiques américains a enrôlé 364.239 hommes et 576.535 femmes, âgés de 30 ans ou plus, qui n'avaient jamais fumé, étaient d'anciens fumeurs ou fumaient au moment de l'étude. Leur objectif était de comparer le risque de cancer du poumon selon que ces personnes fument des cigarettes à bout filtre à teneur en goudron "very low" (moins de 7 mg/goudron/cigarette), "low" (entre 8 et 14 mg), "medium" (entre 15 et 21 mg) et sans filtre à teneur en goudron "high" (plus de 22 mg). Ils ont analysé sur une période de 6 ans le rapport entre la teneur en goudron des cigarettes et la mortalité due au cancer du poumon.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 30/03/2004 - 00h00 'Cigarette tar yields in relation to mortality from lung cancer in the cancer prevention study II prospective cohort', 1982-8, Jeffrey E. Harris, Michael J. Thun et coll., BMJ 2004; 328 (7431):72. " Tabagisme en Belgique en 2004 ", enquête annuelle du CRIOC/OIVO.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Cigarettes " légères " : vous vous êtes fait leurrer ! Mis à jour le 27/01/2004 - 00h00

Du point de vue de vos poumons, la cigarette "light" n'existe pas. Une étude américaine ayant porté sur plus d'un million de sujets démontre que cigarettes classiques, "légères" ou "ultra-légères", mènent au même risque de mort par cancer du poumon.

Petits fumeurs : arrêtez! Mis à jour le 18/10/2005 - 00h00

Vous fumez ? Non, juste deux ou trois cigarettes par jour. Aujourd'hui encore, les personnes qui fument très peu quotidiennement, sont à peine considérées comme des fumeurs . Pourtant, les risques pour la santé existent dès une à quatre cigarettes .

Tabagisme féminin : une catastrophe sanitaire Mis à jour le 08/01/2002 - 00h00

Dans l'ensemble du monde, 12% des femmes fument. Mais dans les pays économiquement développés, elles sont 24% à fumer et selon l'Organisation mondiale de la santé, c'est en Europe et aux Etats-Unis qu'elles fument le plus.

Plus d'articles