Cigarette et cancer du poumon: les flavonoïdes atténuent le risque

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 03/06/2008 - 00h00
-A +A

En matière de prévention du cancer du poumon, stopper le tabagisme, actif ou passif, demeure la plus évidente des précautions. Mais en plus de cette évidence, certaines habitudes alimentaires peuvent s'avérer très précieuses, surtout si elles apportent de puissants antioxydants comme les flavonoïdes.

PUB

Les flavonoïdes, des produits précieux

Les polyphénols sont une grande famille de composés végétaux, et qui comprennent différentes classes aux noms sibyllins de flavonoïdes, de proanthocyanidines, de stilbènes, de coumarines, de lignanes... Les flavonoïdes représentent le principal groupe de polyphénols, avec pas moins de 4000 composés différents dénombrés dans le règne végétal. Leur consommation est évaluée à environ 1 g par jour et leur distribution est loin d'être uniforme. On les trouve en force dans les agrumes, les pommes, l'oignon, les fruits de couleur rouge/bleue, le thé et le vin rouge.

Un effet anticancer déjà suspecté

De nombreuses études cliniques préliminaires suggèrent que les flavonoïdes exercent un effet anti-mutagénique et anti-carcinogène. Cette association vient d'être examinée sur un grand échantillon d'individus la première fois. Des chercheurs californiens ont analysé les corrélations entre la consommation de flavonoïdes et la survenue de cancers du poumon sur 558 sujets atteints de ce type de cancer et 837 sujets en bonne santé. Ils ont également pris en compte l'âge, le sexe, l'ethnicité, les années d'étude, l'usage de tabac et enfin l'apport énergétique.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 03/06/2008 - 00h00 Cui Y, Cancer, mai 2008
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles