La chirurgie réfractive des yeux

Mise à jour le 20/08/2012 - 14h16
-A +A

La chirurgie réfractive regroupe différentes techniques qui permettent de corriger les défauts visuels. Si elle suscite beaucoup d'enthousiasme et rend de grands services, il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas de chirurgie sans risque. Des complications sont possibles, exceptionnellement graves. Les réglementations sur les aptitudes visuelles nécessaires à certaines professions (transports, armée…) étant régulièrement modifiées, une personne qui souhaite être opérée doit s'informer au préalable des exigences de son administration. La décision de se faire opérer doit se prendre en ayant connaissance des avantages et des inconvénients de la technique proposée. Les effets à long terme sur l'oeil de certaines techniques récentes, ne sont pas connus.

PUB

Efficace, mais pas sans risque

Lors d'une chirurgie réfractive, des complications sont possibles, exceptionnellement graves. Les réglementations sur les aptitudes visuelles nécessaires à certaines professions (transports, armée…,...) étant régulièrement modifiées, une personne qui souhaite être opérée doit s'informer au préalable des exigences de son administration.

La décision de se faire opérer doit se prendre en ayant connaissance des avantages et des inconvénients de la technique proposée. Les effets à long terme sur l'oeil de certaines techniques récentes, ne sont en effet pas connus.

Le laser

C'est le moyen le plus utilisé actuellement. Le laser Excimer permet de modifier la forme de la cornée et de corriger certains myopes, hypermétropes et/ou astigmates. Pour cela il creuse dans la cornée pour en enlever une certaine épaisseur.

Deux méthodes existent et se pratiquent sous anesthésie locale:

  • La photokératectomie réfractive ou PKR
    Le laser travaille directement sur la surface cornéenne.
    Les suites sont douloureuses pendant quelques jours.
    Parfois la cicatrisation provoque un voile qui peut retarder la récupération visuelle.
  • Le LASIK
    Le laser agit dans l'épaisseur de la cornée après que le chirurgien ait découpé un capot à sa surface, qu'il remet en place à la fin de l'intervention.
    Les complications éventuelles peuvent altérer la forme et la transparence de la cornée, et donc retentir sur la vue.

Après un laser Excimer, le port des verres solaires filtrant les ultraviolets est indispensable pendant plusieurs mois.

 

Initialement publié le 10/12/2001 - 01h00 et mis à jour le 20/08/2012 - 14h16
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Diabète : mon programme de suivi Publié le 11/09/2015 - 11h39

Tout diabète nécessite une prise en charge reposant principalement sur des règles d'hygiène, notamment alimentaires. Avec ou sans traitement médicamenteux, le suivi est essentiel. Quelles sont les bases de ce suivi du diabète et quels sont les object...

Voir un diététicien pendant un cancer Publié le 22/05/2015 - 16h19

Si l’ alimentation joue un rôle dans la survenue d’un cancer , elle doit également être surveillée lorsque la maladie se déclare. Objectif : atteindre le meilleur état nutritionnel possible pour combattre la maladie et mieux supporter les effets seco...

Plus d'articles