La chirurgie réfractive des yeux

Mise à jour le 20/08/2012 - 14h16
-A +A

PUB

Autres méthodes de chirurgie refractive:

  • Les incisions cornéennes peuvent aussi modifier la courbure de la cornée pour corriger certains défauts visuels.
    Elles sont beaucoup moins employées qu'il y a quelques années.
  • Insérés dans l'épaisseur de la cornée, les anneaux intracornéens en modifient la forme.
    C'est une technique récente encore réservée à certaines petites myopies.
  • Les implants intraoculaires.
    Ce sont des lentilles synthétiques destinées à améliorer la vue en modifiant le trajet des rayons lumineux à l'intérieur de l'œil.
    Au contraire des techniques précédentes, leur mise en place nécessite l'ouverture de l'œil.
    Ils sont réservés à des cas précis, comme les myopies fortes. Selon les cas, on enlève le cristallin ou on le laisse en place.
  • Des méthodes cherchant à corriger la presbytie se développent depuis peu.

Une correction sur mesure

Pour corriger un défaut visuel donné, seul l'ophtalmologiste peut décider de la technique qui convient. Le résultat recherché ne peut jamais être garanti, car il dépend des réactions propres à chaque oeil. Après chirurgie réfractive, il arrive qu'une correction optique supplémentaire soit nécessaire (lunettes, lentilles, autre opération).

Les inconvénients les plus fréquents après chirurgie réfractive sont: la perception de halos, d'un voile, d'éblouissement et d'une gêne à la vision nocturne.

Initialement publié le 10/12/2001 - 01h00 et mis à jour le 20/08/2012 - 14h16
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB