Cette année, non aux jambes lourdes !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/08/2013 - 11h25
-A +A

A la saison chaude, les jambes lourdes sont de retour pour plus de la moitié des femmes.

Et si, cette année, on décidait de tout faire pour passer un été sans cette désagréable sensation ?

PUB

Première étape : je soigne mes jambes

Si vous subissez régulièrement les symptômes des jambes lourdes (jambes douloureuses, gonflées, fourmillements ou picotements...) il est sans doute intéressant de vous pencher sur les traitements qui existent sur le marché.

  • Il existe de nombreuses formes de veinotoniques, en pilules et comprimés ou à appliquer directement sur les jambes, qui peuvent améliorer les symptômes.
  • Une douche froide des pieds, qui remonte ensuite par les mollets jusqu'aux genoux, peut également être bénéfique.
  • Profitez ensuite de votre crème hydratante pour effectuer un léger massage, là aussi en remontant à partir des chevilles.
    Ce n'est pas suffisant pour lutter contre l'insuffisance veineuse bien sûr, mais peut diminuer les symptômes désagréables des jambes lourdes.

Deuxième étape : j'évite les ennemis de mes jambes

La température ambiante, personne ne peut la contrôler. Mais il y a d'autres éléments qui encouragent les jambes lourdes et dont vous pouvez vous passer :

  • Les vêtements trop serrés à la taille, pantalons inconfortables, etc.
  • Les chaussures à talon qui ne stimulent pas correctement le retour du sang depuis les pieds vers le coeur.
  • La station debout de manière prolongée, si vous pouvez l'éviter.
    Si vous y êtes contrainte pour des raisons professionnelles, investissez dans une paire de très bonnes chaussures plates et n'oubliez pas de faire régulièrement quelques pas.
  • L'utilisation de cire chaude sur les jambes et les bains chauds prolongés ont aussi tendance à encourager l'insuffisance veineuse, donc essayez de vous en passer, au moins en été.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/05/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 09/08/2013 - 11h25
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
claude.educateur

Bonjour,

Très bel article. Je ne suis pas moi-même sujet à ce genre de problématiques, mais mon épouse bien!
L'été étant bien présent en ce moment, je constate qu'à son arrivée du boulot, elle se douche les jambes d'eau froide, cela la soulage énormément comme le mentionne cet article.
Puis surtout, elle a découvert un jus composé de :
- grenades fermentés,
- concentré de raisins et
- concentré de tomates hydrosoluble.
Ce serait ce concentré de tomates hydrosoluble qui permet d'activer la circulation sanguine. Elle prend 2 cuillères à soupe le matin juste avant de commencer le boulot et "c'est merveilleux, j'ai l'impression que mon sang circule de nouveau sans aucun problème" m'a-t-elle dit.
Donc, contrairement à ce que dit la quatrième étape de l'article, l'alimentation aide aussi à lutter contre l'insuffisance veineuse... En tout les cas, l'elixir méditerranéen.

PUB
A lire aussi
Des jambes légères, légères... Mis à jour le 31/08/2009 - 00h00

Des jambes légères, c'est bien le rêve des très nombreuses femmes qui souffrent, à différents degrés, de jambes lourdes . Point de fatalité, nous avons quelques armes à notre disposition pour les alléger. Voici notre stratégie anti-jambes lourdes .

Insuffisance veineuse: qu'est-ce qu'on peut y faire? Mis à jour le 24/06/2008 - 00h00

La maladie veineuse, ou insuffisance veineuse, est une atteinte souvent bénigne, mais qui mérite d'être surveillée. Non seulement à cause des complications qu'elle peut entraîner, mais aussi parce qu'elle a beaucoup de conséquences négatives sur la q...

Jambes douloureuses? Tous les conseils Mis à jour le 11/03/2008 - 00h00

Un adulte sur huit souffre d'insuffisance veineuse ou de troubles qui y sont liés. Cela se manifeste particulièrement dans les membres inférieurs. Les jambes sont d'abord lourdes et douloureuses, mais au bout d'un certain temps les complications, et...

Plus d'articles