Certains cancers sont plus fréquents dans les populations défavorisées

Publié par Isabelle Eustache le 08/02/2017 - 14h38
-A +A

Le milieu socio-économique auquel on appartient influe sur le risque de cancer. Par exemple, les personnes défavorisées sont plus exposées aux cancers du poumon tandis que les celles issues d’un milieu favorisé sont davantage touchées par le mélanome ou le cancer du sein pour les femmes. La lutte contre les inégalités sociales permettrait de prévenir des milliers de cas de cancer.

PUB

Cancer et statut social, une réalité !

En France, une étude récente constate que les cancers de l’estomac, du foie, des lèvres-bouche-pharynx et du poumon dans les deux sexes sont plus fréquents dans les populations défavorisées. Il en est de même des cancers du larynx, de l’œsophage, du pancréas et de la vessie chez l’homme et du cancer du col de l’utérus chez la femme. Inversement, les populations favorisées sont davantage touchées par le mélanome dans les deux sexes, les cancers de la prostate et du testicule chez l’homme et les cancers de l’ovaire et du sein chez la femme.

Lutter contre les inégalités et réduire les cas de cancer

L’étude conclut que des cas de cancer pourraient être évités par l’amélioration des conditions de vie et la promotion de la santé des populations les plus défavorisées. La lutte contre les inégalités sociales de santé reste une priorité des organisations internationales en santé.

Publié par Isabelle Eustache le 08/02/2017 - 14h38
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Mélanome : suis-je à risque, comment le repérer ? Publié le 03/07/2017 - 15h31

Bien que le mélanome ne représente que 10% des cancers de la peau, il est particulièrement agressif, de mauvais pronostic et considéré, par conséquent, comme le cancer de la peau le plus grave. D'où l'importance de la prévention et du dépistage du mé...

Le cancer touche davantage les hommes que les femmes Mis à jour le 23/12/2008 - 00h00

En Belgique, le cancer continue d'affecter plus fréquemment les hommes que les femmes. Près d'un homme sur trois et une femme sur quatre développeront la maladie avant l'âge de 75 ans. C'est ce que révèlent les toutes premières données chiffrées sur...

Cancer du poumon : les femmes trinquent ! Mis à jour le 13/05/2002 - 00h00

Une grande étude épidémiologique sur le cancer du poumon vient d'être rendue publique. Elle montre que les femmes sont de plus en plus touchées par cette maladie autrefois typiquement masculine . La consommation de tabac a fait progresser le nombre d...

Plus d'articles