Cardiologie in utero : opérer le coeur du foetus dans le ventre de sa mère

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/03/2014 - 16h13
-A +A

Opérer des coeurs qui dépassent à peine le centimètre, sur des foetus qui ont encore trois mois à passer dans le ventre de leur mère avant d'être prêts à faire face au monde ? C'est possible, et même de plus en plus fréquent.

La cardiologie in utero sauve des vies...

PUB

Deux indications majeures pour opérer un foetus pendant la grossesse

La chirurgie foetale cardiaque est pratiquée en cas de valvulopathie, c'est-à-dire de sténoses ou atrophies au niveau de la valve aortique et celles au niveau de la valve pulmonaire. Le rétrécissement anormal des valves gêne en effet le développement du coeur.

Si ces malformations n'entravent pas la grossesse, elles nécessitent néanmoins après la naissance une série d'interventions chirurgicales qui ne parviendront toutefois pas à rétablir un coeur normal. Celui-ci ne disposera que d'un seul ventricule, ce qui - à la longue - aura de graves répercussions sur son fonctionnement.

Un coeur avec ses deux ventricules

Une intervention in utero, entre la 20e et la 30e semaine de grossesse, devrait pouvoir corriger le mauvais fonctionnement du ventricule gauche (sténose aortique) ou du ventricule droit (sténose pulmonaire). Après la naissance, l'enfant devra éventuellement encore subir d'autres interventions, mais il disposera néanmoins d'un coeur plus fonctionnel, avec ses deux ventricules.

La technique des ballonnets
L'intervention in utero fait appel à la technique de dilatation de la valve par ballonnets. Elle est pratiquée sous contrôle échographique en présence d'un gynécologue, d'un échographiste, d'un anesthésiste et de deux cardiologues.

Une aiguille d'1 mm d'épaisseur est introduite à travers la paroi abdominale et l'utérus de la maman ainsi qu'à travers les membranes et le thorax du foetus. Le risque encouru est identique à celui d'une amniocentèse.

Initialement publié par C. De Kock, journaliste santé le 11/01/2005 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 21/03/2014 - 16h13

"Opérés au coeur avant d'être nés", L.R., Le Journal du Médecin, n°1621, 8 octobre 2004.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Grossesse: attention au paracétamol Mis à jour le 08/11/2010 - 00h00

Une femme enceinte qui prend presque quotidiennement du paracétamol , double le risque d'apparition chez l'enfant d'une respiration sifflante, un facteur de prédisposition à l'asthme.

Grossesse tardive, grossesse compliquée Mis à jour le 03/08/2009 - 00h00

Pouvoir reculer l'âge du premier enfant est un formidable progrès pour les femmes. Depuis la législation de la contraception, l'âge moyen de la première grossesse est passé de 24 ans à 29 ans. Toutefois attention à ne pas trop attendre: une grossesse...

Plus d'articles