Le cœur des enfants est en danger !

Publié par Isabelle Eustache le 17/03/2017 - 17h24
-A +A

Les  recommandations récurrentes des institutions de santé sur la nécessité d’une activité physique régulière quotidienne ne sont pas entendues par tous : aujourd’hui, seul un enfant sur deux bouge au moins une heure par jour. Les conséquences de cette sédentarité sont inéluctables à terme sur le risque cardiovasculaire.

PUB

La sédentarité des plus jeunes explose

En 1971, un enfant courait 800 mètres en 3 min. Aujourd’hui, il lui en faut 4 pour accomplir la même distance… Le constat est accablant : en quarante ans, les jeunes de 9 à 16 ans ont perdu 25% de leur capacité physique, à mesure que le surpoids, l’obésité et la sédentarité étaient en constante augmentation. Sur ce point l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est claire : il est recommandé aux 5-17 ans de pratiquer 60 minutes d’activité physique par jour afin de renforcer leur capital santé cardio-vasculaire.

A l’école, moins d’un enfant sur deux pratique des jeux de plein air pendant la journée, et ce chiffre tombe à 14% pour les garçons adolescents, et 6% seulement pour les filles…

La surconsommation d’écrans au banc des accusés

Les enfants de 3 à 17 ans passent en moyenne 3 heures par jour devant des écrans. Pour la tranche d’âge des 13-18 ans, cette moyenne grimpe à 4h30 par jour chez en semaine et à 6h le week-end. Or, Ce temps passé assis augmente fortement la sédentarité, considérée par l’OMS comme l’un des tout premiers risques de décès dans le monde.

Les parents sont donc invités à contraindre les enfants à quitter leurs écrans le plus possible, et surtout à leur proposer des activités physiques alternatives bénéfiques, c’est-à-dire debout, et en mouvement !

 

Publié par Isabelle Eustache le 17/03/2017 - 17h24
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Pour une bonne santé, pas de télé ! Mis à jour le 17/08/2004 - 00h00

Les enfants qui consacrent une bonne partie de leur temps à regarder la télé mettent en péril leur santé à l'âge adulte. Les chiffres relatés par une étude montrent à quel point la sédentarité induite par cette activité de loisir entraîne à l'avenir...

Plus d'articles