Carcinomes basocellulaires : les cancers cutanés les plus fréquents

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/08/2017 - 16h13
-A +A

PUB

Il est possible de se protéger contre le carcinome basocellulaire

Pour cela, le Dr Leroy conseille rappelle trois messages connus, mais qui gagnent à être rappelés :

  • L’exposition volontaire au soleil (les séances de bronzage) doit être évitée ; elle n'est jamais bonne pour la santé.
  • Mais cela ne suffit pas : il faut penser aussi à l’exposition inconsciente, pendant des sports d’extérieur par exemple.
  • Enfin, les bancs solaires, qui sont déjà interdits pour les mineurs, devraient être bannis pour tout le monde parce qu'il est bien prouvé qu'ils sont cancérogènes.
Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/09/2016 - 09h26 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 01/08/2017 - 16h13

Dr Bernard Leroy, dermatologue aux Cliniques Saint-Luc à Bruxelles (Centre de cancérologie et d'hématologie)

Notez cet article
PUB