Le cannabis, ça déprime !

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 08/01/2002 - 00h00
-A +A

A l'heure où l'on se pose de nombreuses questions sur la dépénalisation du cannabis, une étude montre que sa consommation multiplie par 4 le risque de développer des symptômes dépressifs.

PUB
SOMMAIRE

Si l'on reconnaît des vertus thérapeutiques au cannabis, ces effets indésirables ne sont pas pour autant négligeables. En effet, son abus accentuerait la dépression.

Douce ou dure ?

Près de 2.000 volontaires ont participé à cette étude débutée en 1980. Les auteurs ont tenté de mettre en relation divers troubles psychiatriques et une éventuelle consommation de cannabis. Ils observent ainsi qu'une utilisation régulière et à doses conséquentes de cette drogue entraîne un risque accru de symptômes dépressifs. Le risque de leur apparition est multiplié par un facteur 4. Les consommateurs abusifs de cannabis sont plus fréquemment victimes d'idées suicidaires. Le cannabis est donc une drogue qui prédispose fortement aux troubles dépressifs. Reste à déterminer les caractéristiques individuelles qui peuvent favoriser la dépression.En attendant, le cannabis présente bien des effets néfastes pour la santé.

www.drogues.gouv.frNote politique du Gouvernement fédéral relative à la problématique de la drogue :http://minsoc.fgov.be

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 08/01/2002 - 00h00 Bovasso G.B., Am. J. Psychiatry, 158 (12) : 2033-7, 2001.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le sevrage au cannabis : une épreuve sous-estimée Publié le 12/10/2015 - 15h35

Tout le monde connaît les grandes difficultés que le fumeur de tabac rencontre pour arrêter de fumer. Les symptômes du sevrage au cannabis sont moins connus et pourtant ils sont également importants. A connaître avant de se lancer dans une consommati...

Cannabis : drogue et médicament ? Publié le 01/07/2013 - 10h36

Le cannabis, dont l’usage « récréatif » fait débat, a aussi des effets thérapeutiques dont certains sont aujourd’hui bien documentés, notamment contre la douleur, les nausées et les vomissements, les spasmes et la perte de l’appétit.

Les drogues en Belgique Mis à jour le 03/03/2003 - 00h00

Dans un premier temps, il est utile de dresser un bilan de nos connaissances concernant l'usage des drogues dans notre pays. Malheureusement, peu de données valides sont disponibles aujourd'hui.

Plus d'articles