Cancers de l'utérus : la recherche

Mise à jour le 03/12/2010 - 13h35
-A +A

Ces dernières années, la recherche a rendu possible de grandes avancées dans le domaine de la prévention, du dépistage et des traitements des cancers de l'utérus.

PUB

Quelle sera la place exacte des vaccins contre le papillomavirus ?

La vaccination contre le papillomavirus est une des grandes avancées dans le domaine de la prévention du cancer ces dernières années.

Bien que la place exacte de ces vaccins reste à préciser, les résultats de ces vaccinations sont très prometteurs.

Restent quelques questions à élucider : Quelle sera leur efficacité à long terme ? Des rappels seront-ils nécessaires ? Se révèleront-ils efficaces chez des femmes déjà infectées par le HPV ? Sera-t-il justifié d'élargir les tranches d'âge de vaccination ? Vaccinera-t-on aussi les hommes (porteurs poten­tiels) ? Ces vaccins protègent-ils aussi des autres cancers induits par les HPV ? Les femmes vaccinées devront-elles se soumettre au frottis avec la même fréquence ?

Le recul manque encore pour pouvoir répondre avec certitude à toutes ces questions.

Les thérapeutiques ciblées dans le cancer de l’endomètre

Il existe certaines modifications de gènes que l’on retrouve fréquemment dans le cancer de l’endomètre déjà évolué et qui peuvent être des cibles pour de nouveaux traitements qui agissent directement sur ces modifications ;

  • c’est le cas par exemple des inhibiteurs de mTOR qui semblent avoir une activité intéressante dans cette maladie et qui sont en cours d’évaluation à plus grande échelle ;
  • c’est également le cas des inhibiteurs de l’angiogénèse (qui inhibent la formation des vaisseaux autour de la tumeur et empêchent ainsi la tumeur d’être « ravitaillée »).

Initialement publié le 01/09/2005 - 02h00 et mis à jour le 03/12/2010 - 13h35
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles