Cancers : le point sur tous les examens de dépistage

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/05/2017 - 16h15
-A +A

Les cancers se guérissent de mieux en mieux grâce au dépistage précoce et à l'initiation d'un traitement tôt dans l'évolution de la maladie.

e-santé vous informe sur les différents examens de dépistage des cancers.

 

PUB

Cancer du côlon 

  • Le dépistage passe par une recherche de sang dans les selles. 
  • Il est à réaliser tous les 2 ans à partir de 50 ans et jusqu'à 74 ans.
     
  • Dans le cadre du dépistage organisé, chaque personne reçoit un courrier pour l'inviter à se rendre chez son médecin pour se faire dépister.

 

Cancer du sein

  • Il faut passer une mammographie à partir de 50 ans, voire plus tôt en cas d’antécédent familial de cancer du sein en ligne directe (mère, grand-mère, tante, sœur, fille).
  • La mammographie est ensuite à réaliser tous les deux ans.
    Ce cancer fait l’objet d’un programme national de dépistage organisé, c’est-à-dire que toutes les femmes à partir de 50 ans sont invitées à faire le test et que cet examen est pris en charge à 100% par l’INAMI.

 

Cancer de la prostate

  • Le dépistage comprend un toucher rectal + un dosage des PSA.
    Le cancer de la prostate ne fait pas l’objet d’un dépistage organisé.
    Les examens sont à réaliser sur recommandation du médecin, lequel tient compte des facteurs de risques personnels de chaque homme.
  • Il est personnalisé.
    En l’absence de dépistage national organisé, l’opportunité de faire les examens de dépistage est à discuter au cas par cas avec son médecin dès 50 ans, voire à partir de 45 ans en cas d’antécédents familiaux ou d’origine africaine et antillaise, car il faut tenir compte des avantages et des inconvénients du dépistage, et des facteurs de risque de chacun.

Cancer du col de l'utérus

  • Il se dépiste grâce à un frottis tous les trois ans + un test HPV (papillomavirus) le cas échéant, dès le début de la vie sexuelle.
     
  • Attention, la vaccination contre les papillomavirus ne dispense pas des frottis.

 

Cancer de la peau

Cancer du foie

  • La meilleure façon de le dépister consiste à réaliser un test de l'hépatite C ou B pour les sujets à risque.

 

Initialement publié par Isabelle Eustache le 09/05/2006 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/05/2017 - 16h15
Notez cet article
PUB
A lire aussi
Cancer colorectal : dois-je me faire dépister ? Mis à jour le 03/03/2017 - 17h08

Le cancer colorectal guérit dans 90% des cas lorsqu’il est découvert tôt. Se faire dépister est le seul moyen de l’éliminer. En Belgique, un dépistage systématique est organisé et fonctionne bien, mais tout le monde ne répond pas encore aux courriers...

Plus d'articles