Cancer: l'Union européenne veut faire encore plus

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/02/2009 - 00h00
-A +A

Ce 4 février marque la journée mondiale contre le cancer, deuxième cause de mortalité à l'échelle de la planète. Que fait-on chez nous pour mener la lutte? La Commission européenne vient de publier un rapport sur le dépistage dans les 27 pays-membres.

PUB

Une journée mondiale contre le cancer


Le 4 février de chaque année marque la journée mondiale de lutte contre le cancer, événement mis au point par l'Union internationale contre le cancer pour médiatiser et mieux expliquer la lutte globale contre le cancer. Généralement considérés comme des maladies de pays développés, les cancers font aussi des ravages dans les pays en voie de développement, où les conditions de vie s'améliorent. Au niveau mondial, le cancer est selon l'UICC la seconde cause de mortalité - un véritable fléau qui mérite une lutte globale.

Action ciblée sur les enfants


Pour 2008 et 2009, la campagne de la journée mondiale du cancer est dédiée aux enfants. Cette année, l'accent est mis plus spécifiquement sur l'importance de l'activité physique pour l'enfant. Le surpoids et la sédentarité sont en effet en bonne place dans les facteurs de risque pour de très nombreux cancers, et la véritable épidémie d'obésité mondiale que nous connaissons menace aujourd'hui notre espérance de vie. Il est donc important, pour l'UICC, de lutter pour "les enfants d'aujourd'hui, le monde de demain" (c'est le nom de leur campagne menée sur deux ans) et d'enrayer l'augmentation du taux d'obésité infantile.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/02/2009 - 00h00 UICC (Union internationale contre le cancer), www.uicc.org (1) Communiqué de presse de la Commission européenne, 22 janvier 2009 (2) Fondation contre le cancer, www.cancer.be
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
SIDA: état des lieux pour la journée mondiale Mis à jour le 30/11/2010 - 01h00

Ce mercredi premier décembre, c'est la journée mondiale du SIDA . L'occasion pour l'institut scientifique de santé publique de publier une étude sur le SIDA et le VIH dans notre pays. Mais aussi de refaire le point sur la prévention.

Plus d'articles