Cancer du foie : les traitements

Publié par Fondation ARC pour la recherche sur le Cancer le 25/01/2010 - 01h00
-A +A

PUB

La pénurie de donneurs

La greffe de foie se fait généralement à partie de greffons provenant de sujets en état de mort cérébrale.

Comme pour d’autres organes, il y a une pénurie importante de greffons de foie.

En France, il faudrait près de 2 000 greffons quand seul un millier est disponible (2008). Une sélection rigoureuse des patients prioritaires est donc essentielle : on privilégie les patients de moins de 65 ans, dont la tumeur ne s’est pas étendue hors du foie.

La nature et la sévérité des autres ma­ladies hépatiques existantes sont aussi prises en compte.

Pour limiter d’interminables attentes, deux options existent :

  • Optimiser l’utilisation des greffons disponibles lorsqu’ils sont volumineux. En pratique, il s’agit de séparer le lobe droit du lobe gauche, plus petit. Le premier peut être utilisé chez un adulte tandis que le second peut être proposé à un enfant en attente de greffe
  • Proposer un autre traitement curatif en première intention et conserver la transplantation en sauvetage, après une éventuelle récidive du cancer. Selon les cas, il peut s’agir d’hépatectomie partielle ou d’un traitement ablatif local.

En savoir plus sur le cancer du foie

Lire également dans ce guide :
Foie et les différents types de cancers hépatiques
Cancer du foie : les facteurs de risque
Cancer du foie : le diagnostic
Cancer du foie : les traitements
Cancer du foie : vivre avec et après la maladie
Cancer du foie : les avancées de la recherche
Cancer du foie : la Fondation ARC et la recherche
Qu'est-ce que le cancer ?
Peut-on se protéger du cancer ?

Publié par Fondation ARC pour la recherche sur le Cancer le 25/01/2010 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB