Cancer de l'estomac : leur nombre diminue

Publié par Catherine Rasse, journaliste médicale le 15/04/2003 - 00h00
-A +A

Le nombre de cancer de l'estomac diminue… mais la vigilance doit rester de mise ! Le point sur le traitement et les facteurs à risque.

PUB

Contrairement à la plupart des autres tumeurs cancéreuses, les cancers de l'estomac sont en diminution depuis une dizaine d'années, dans les pays occidentaux. L'explication de cette heureuse exception ? Nos changements alimentaires. Une alimentation pauvre en graisse, en protéines, en fruits et légumes et riche en salaisons favorisant le développement de ce type de cancer. En Belgique, on enregistre environ 650 nouveaux cas par an chez les hommes, contre 450 chez les femmes… La maladie reste donc toujours présente…

Comment diagnostique-t-on un cancer de l'estomac ?

L'évolution initiale plutôt discrète de ces cancers (pas de symptômes particuliers) explique aisément que les diagnostics soient souvent tardifs. Lorsque la tumeur finit par se manifester, c'est par une douleur, voire un simple inconfort, des lourdeurs d'estomac ou une sensation de satiété précoce. D'autres manifestations sont possibles : nausées, vomissements, hémorragies digestives, amaigrissement.C'est l'endoscope qui sera utilisé pour diagnostiquer l'affection. Il s'agit d'un fin tuyau souple qui contient des fibres optiques, et qui, introduit par la bouche, permet de visualiser l'intérieur de l'estomac. Via cet appareil médical, il est également possible de prélever une biopsie pour effectuer des analyses plus précises.

Quel traitement choisir ?

  • Face à un cancer localisé, les chances de guérison dépendent de la possibilité d'effectuer un traitement chirurgical. Celui-ci consiste à retirer l'entièreté de la tumeur (en enlevant une partie ou la totalité de l'estomac).
  • Face à un cancer disséminé (métastases à distance), c'est la chimiothérapie qui sera utilisée. Mais à ce stade, la chirurgie est parfois utilisée également, dans un but palliatif. Il peut en effet être nécessaire d'enlever l'estomac pour résoudre des complications hémorragiques ou obstructives causées par la tumeur.4 conseils simples et concrets pour limiter les risques de cancer stomacal :
  • Limitez votre consommation de sel et les aliments salés, saumurés ou fumés.
  • Consommez quotidiennement des fruits et des légumes frais
  • Limitez votre consommation d'alcool
  • Ne fumez pas
Mais le meilleur réflexe reste avant tout de consulter régulièrement son médecin, et de lui confier ses craintes et autres interrogations.Abonnez-vous gratuitement à la newsletter e-santé !Site Fédération Belge contre le Cancer
Publié par Catherine Rasse, journaliste médicale le 15/04/2003 - 00h00 Cancer info, mars 2003, pp. 10-13
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Cancer de l'estomac, qui est à risque ? Publié le 10/09/2013 - 17h26

Maladie dangereuse même si le nombre de cas mortels diminue régulièrement, le cancer de l'estomac présente une composante héréditaire. Il est cependant surtout lié à des facteurs environnementaux et notamment à certaines habitudes alimentaires.

Vent d'optimisme sur le cancer Mis à jour le 15/04/2003 - 00h00

Grâce aux progrès thérapeutiques, on observe en Europe une baisse importante de la mortalité par cancer. A quelques exceptions, cette évolution concerne l'ensemble des tumeurs malignes, tant chez les hommes que chez les femmes.

Plus d'articles