Cancer du col : savez-vous l'éviter ?

Le cancer du col de l'utérus est particulièrement fréquent. Il existe des mesures préventives qu'il faut connaître et respecter. Que faut-il savoir d''autre à propos de ce cancer féminin ?

PUB
  • Question 1 sur 161) Le cancer du col de l'utérus est dû à un virus.
  • Question 2 sur 162) Les femmes ayant eu leurs premières relations sexuelles très jeunes et avec des partenaires multiples sont plus à risque de cancer du col de l'utérus.
  • Question 3 sur 163) Il existe un test spécifique de dépistage du cancer du col.
  • Question 4 sur 164) Un simple frottis permet d'écarter tout risque de cancer du col.
  • Question 5 sur 165) Il existe un vaccin qui protège du cancer du col.
  • Question 6 sur 166) Le premier symptôme du cancer du col se manifeste par des douleurs dans le ventre.
  • Question 7 sur 167) Le cancer du col de l'utérus est héréditaire.
  • Question 8 sur 168) Le tabagisme double le risque de cancer du col.
  • Question 9 sur 169) Le vaccin permet de prévenir 70% des cancers du col de l'utérus.
  • Question 10 sur 1610) Les personnes vaccinées n'ont plus besoin de réaliser un frottis tous les ans.
  • Question 11 sur 1611) Le vaccin contre le cancer du col de l'utérus est recommandé à toutes les femmes ayant une activité sexuelle.
  • Question 12 sur 1612) Une seule injection de vaccin suffit.
  • Question 13 sur 1613) Le coût de la vaccination contre le cancer du col de l'utérus dépasse les 400 euros.
  • Question 14 sur 1614) Le vaccin est remboursé par la sécurité sociale.
  • Question 15 sur 1615) La conisation est une intervention chirurgicale réalisée dans le cadre du traitement du cancer du col.
  • Question 16 sur 1616) Après une conisation, une grossesse devient impossible.
Initialement publié le 16/07/2009 - 00h00 et mis à jour le 01/01/1970 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Conisation: risque d'accouchement prématuré Publié le 02/04/2013 - 17h11

La conisation consiste à ôter une partie des tissus du col utérin dans le cadre d'un traitement curatif de lésions pré-cancéreuses . Cette technique chirurgicale est efficace, mais semble majorer le risque ultérieur d'accouchement prématuré.

Plus d'articles